Accueil » Communication » Piratage PS3 : un accord amiable entre Sony et Geohot

Piratage PS3 : un accord amiable entre Sony et Geohot


Après plusieurs mois de luttes contre le piratage de sa Playstation 3, Sony a signé un accord, le 31 mars dernier, avec le hacker, Georges Hotz, plus connu sous le pseudonyme Geohot. Ce dernier est parvenu à supprimer la protection de la console de jeu. Désormais, Sony déclare avoir tourné la page. Sony a réussi à obtenir une citation à comparaître de Geohot et un accès au compte PayPal du Hacker. En outre, Geohot n’aurait plus le droit de parler de ses travaux sur le hackage de la sécurité de la PS3. S’il ne respecte pas cet accord, Georges Hotz risque une lourde amende : 10 000 dollars pour chaque infraction constatée.

Selon Geohot, « il n’a jamais été dans mon intention de causer des problèmes aux usagers ou de rendre le piratage plus facile ».

Geohot n’a pas commenté cet accord. En revanche, il boycotte désormais l’ensemble des produits Sony sur son blog. Les cyber-activistes ont pris fait et cause pour George Hotz en s’attaquant à plusieurs sites de la marque japonaise dont le PSN, le service de jeu en ligne de la PlayStation.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page