Accueil » Internet » Les Etats-Unis préparent le Web alternatif anti-censure

Les Etats-Unis préparent le Web alternatif anti-censure


Aux Etats-Unis, plusieurs dizaines de millions de dollars sont consacrées à des projets qui permettront la connexion à Internet dans les pays qui censurent les télécommunications. Ainsi, malgré des coupures de réseau, les ordinateurs et téléphone mobiles pourront quand même recevoir Internet.

Cela constitue une des grandes priorités de l’administration Obama, en particulier de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton. La technique employée : les ordinateurs et téléphones portables disposent d’une application appelée « Mesh Network ». Cette application permet à ces terminaux de se transformer en émetteurs Wi-Fi et donc de faire office de réseau. Sacha Meinrath, responsable du projet, explique que « nous construisons une infrastructure séparée avec une technologie pratiquement impossible à couper, à contrôler et à surveiller ». En premier lieu, le projet tient dans une valise qui pourra passer les frontières d’un pays donné. Dans cette valise, nous avons des équipements qu’il faudra assembler pour permettre des communications sans fil sur une vaste zone avec un accès à internet. La valise contiendra une petite antenne-relais sans fil qui amplifie la zone de couverture, un ordinateur pour gérer le système, des clés USB et CD pour diffuser les logiciels à de nombreuses plates-formes et pour encrypter les communications.

En parallèle, les Etats-Unis préparent la création de réseaux privés à l’intérieur des pays étrangers par le biais d’antennes-relais dans leurs bases militaires pour générer du réseau. Au total, ce projet devrait coûter près de 70 millions de dollars rien que pour l’année 2011.

Mesh network

Fonctionnement du Mesh Network

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page