Accueil » Internet » Zuckerberg annonce un Facebook plus transparent à l’avenir

Zuckerberg annonce un Facebook plus transparent à l’avenir


Les autorités américaines et européennes ne voient pas d’un bon œil le réseau social Facebook, en particulier concernant sa façon d’utiliser les données de ses internautes. Face à la situation, Mark Zuckerberg a tenté de faire une annonce rassurante via son blog : il admet avoir fait des erreurs cette année, mais compte pallier ces problèmes en apportant plus de transparence.

L’Europe estime que Facebook utilise de façon abusive les données personnelles collectées avec des publicités ciblées sans l’accord des utilisateurs. En conséquence, l’Union Européenne est en train de préparer une modification de la directive européenne 95/46/CE sur la protection des données personnelles afin de pallier le flou juridique qui règne au sein de ce réseau social. Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission a signé un accord avec le réseau social pour effectuer des audits annuels pendant 20 ans sur l’utilisation des données personnelles.

Pour apporter plus de précisions, Mark Zuckerberg explique en détail les erreurs commises et les solutions que l’entreprise va mettre en œuvre dans les prochains mois. Il reconnait, entre autres, avoir commis « quelques erreurs » cette année, notamment concernant la modification des paramètres de confidentialité des utilisateurs qui est devenue incompréhensible. Il déclare aussi cependant que « Facebook a toujours cherché à être transparent sur les informations que vous partagez avec nous et nous avons mené la danse sur Internet dans la mise en place d’outils permettant aux utilisateurs de voir et de contrôler facilement les contenus qu’ils partagent en ligne. Mais nous pouvons toujours faire mieux. Je m’engage à ce que Facebook devienne le leader en termes de transparence et de contrôle de la confidentialité ». En clair, Mark Zuckerberg souhaite prendre les devants sur la législation dans les prochains mois afin de montrer sa motivation à protéger les données des utilisateurs de Facebook.

Symbole de cette nouvelle politique au sein de Facebook, deux personnes sont désormais responsables de la confidentialité : l’avocate Erin Egan et Michael Richter. Pour Mark Zuckerberg, « ces deux fonctions renforceront les processus qui garantissent que le contrôle de la confidentialité fait bien partie des produits et politiques de Facebook ».

Vous trouvez sûrement ces nouvelles mesures étonnantes. Je dirai que cela n’est pas du tout étonnant. En effet, face à l’essor grandissant de Google+, il vaut mieux faire des annonces de ce type pour éviter de voir fondre, façon « MySpace », le nombre d’utilisateurs au fil du temps. Quoi qu’il en soit, vos données sont, soi-disant protégée, mais ce qui est sûr, c’est que Facebook vous surveille et continuera à vous observer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page