Accueil » Marketing » SFR en crise, Free en pleine croissance

SFR en crise, Free en pleine croissance


SFR, deuxième opérateur du marché français des télécommunications, ne va pas au mieux. D’ici fin 2014, la firme fermera 150 boutiques sur un total d’environ 850. Près de 1000 salariés sont concernés. Orange va également adopter la même stratégie en fermant d’ici 2016 une centaine de boutiques sur les 1150 afin de réunir plusieurs boutiques en une et ainsi créer des grands magasins sur le même modèle que celui d’Apple. A l’inverse, Free continue sa croissance : en 12 mois, le quatrième opérateur a attiré 5,2 millions de clients, soit 8 % du parc abonnés, et prévoit l’acquisition de boutiques en dur.

FRANCE-TECHNOLOGY-TELECOM-SFR-FILES

Actuellement, Free compte une vingtaine de boutiques et a pour objectif d’arriver à une centaine de magasins dans les prochains mois afin de pouvoir couvrir les principales métropoles françaises et asseoir sa crédibilité. Alors que les opérateurs historiques ont atteint leur phase de maturité, ils ferment des boutiques, tandis que Free part sur une stratégie de conquête qui le pousse à s’implanter en dur. Il faut dire que tous les feux sont au vert : au global, le groupe Iliad a généré une hausse de son chiffre d’affaires de près de 50 % à 3,153 milliards d’euros en 2012. L’entreprise parle même d’une « performance commerciale exceptionnelle » et d’une « année historique sur ses activités fixes ».

La stratégie d’Orange est de renforcer le conseil, le service au client. Les futures grandes boutiques seront calquées au modèle d’Apple : Orange proposera des services comme des ateliers de formation à l’usage des smartphones ou encore à certaines applications. D’éventuelles suppressions d’emploi ne sont pas à l’ordre du jour.

En ce qui concerne Bouygues Telecom, les 650 boutiques gérées par des licenciés ne seraient pas remises en cause. L’entreprise est parvenue à conquérir plus d’un million de clients à son offre low cost, B&You, en 2012.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page