Accueil » Communication » Free continue son extraordinaire ascension avec plus de 6 millions d’abonnés !

Free continue son extraordinaire ascension avec plus de 6 millions d’abonnés !


Free continue sa folle croissance, permettant au groupe Iliad d’enregistrer des performances excellentes, à l’inverse de ses concurrents, les trois opérateurs historiques du téléphone mobile.

 

Si la France bénéficient d’une politique tarifaire qui figure parmi les meilleures au monde en matière de téléphonie mobile et internet, c’est essentiellement grâce à Free. Aujourd’hui, la firme du groupe Iliad peut se satisfaire de son initiative. Au delà de permettre à une majorité de la population de profiter d’internet illimité + téléphonie illimitée + chaines de télévision à 32 € TTC, la firme propose depuis l’année dernière la téléphonie mobile avec internet illimité pour 19,99 € TTC (15,99 € pour les abonnés au service internet à domicile).

free_mobile_500_xavier_niel

C’est le juste retour de la médaille pour iliad, maison mère de Free, qui a atteint à la fin du premier trimestre 2013 les 6,1 millions d’abonnées. Le pôle mobile dépasse pour la première fois le pôle fixe, ce qui signifie que Free Mobile représente clairement un service attractif qui permettra à terme de conquérir davantage d’abonnés au service fixe grâce à la fidélisation.

 

La croissance de Free est extraordinaire : alors qu’il a fallu 12 ans pour cumuler 5,4 millions d’abonnés à l’ADSL fixe, il n’aura fallu que 15 mois pour atteindre 6,1 millions de clients à Free Mobile, ce qui représente 9 % du marché français.

 

Free annonce la couleur : son ambition est d’atteindre les 25 % de parts de marché à terme. Le pari est osé mais peut être réussi car la firme a considérablement amélioré son service et son offre est nettement plus attractive que la concurrence. Citons par exemple la possibilité d’appeler du Portugal comme si nous étions en France, c’est à dire sans surtaxe, le partage de connexion et les appels gratuits à l’international.

 

L’activité mobile représente près d’un tiers du chiffre d’affaires du groupe : le CA du groupe Iliad a augmenté de 38,4 %, à 907,2 millions d’euros, soutenu par l’envolée de 202 % de l’activité mobile, à 294,5 millions d’euros.

 

Si Iliad peut se satisfaire de ses résultats, la donne est différente pour la concurrence : Orange-France Télécom, SFR et Bouygues Telecom ont dû en partie s’aligner à la baisse pour continuer à recruter des clients et résister à l’attractivité de Free Mobile. Le mouvement de repricing généré par l’envolée des offres low coast entraine une dégradation des résultats des trois opérateurs : au premier trimestre 2013, le chiffre d’affaires dans le mobile a baissé de 8 % chez France Télécom, de 11,4 % chez SFR et de 16 % chez Bouygues Telecom.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page