Accueil » High-Tech » xBox One : Microsoft met le paquet pour proposer la meilleure console

xBox One : Microsoft met le paquet pour proposer la meilleure console


Dans la guerre des consoles de nouvelle génération, il semble difficile de départager les deux potentiels leaders : laquelle de la PlayStation 4 de Sony et la xBox One de Microsoft va se détacher ? Difficile de se faire un choix à quelques semaines de leurs sorties. Pourtant, la console de la firme de Redmond semble finalement plus attirante grâce à sa polyvalence et à ses fonctionnalités. Au menu : une console multimédia, 8 manettes connectées, Skype, Kinect 2, mais un prix plus élevé. Petit tour détaillé des dernières nouveautés qui font la différence en faveur de la xBox One.

Xbox-One1

Jusqu’à 8 manettes en simultané sur la xBox One !

Microsoft a indiqué que jusqu’à 8 manettes pourraient être synchronisés en même temps lors d’une même partie. Sur la xBox 360, on ne pouvait lier que 4 contrôleurs en simultanée. Il est fort probable que la PS4 fasse de même, ce qui accentuerait l’expérience de jeu et renforcerait les parties endiablées sur les consoles de nouvelle génération.

Pour ceux qui souhaiteraient investir, une manette xBox One coutera 55 euros contre 59,99 euros pour un contrôleur PS4. La manette de Microsoft aura une portée de 9,14 mètres.

microsoft-xbox-one-manette_Pubdecom

Un CPU plus puissant sur xBox One !

Microsoft ne s’arrête pas là et compte mettre le paquet pour se détacher de la console de Sony. La xBox aura finalement un CPU plus puissant qu’annoncé au départ : le processeur tournera à 1 ,75 GHz au lieu de 1,6 GHz.

Une meilleure expérience de jeu et média sur xBox One ?

Au delà des aspects techniques, la xBox One se détache nettement de la PS4 du point de vue de l’expérience utilisateur et du gaming, notamment grâce à Kinect 2 qui sera 10 fois plus puissante que l’actuelle Kinect. Elle sera capable de distinguer clairement les doigts du joueur et la retranscription des mouvements sera très précise. Le temps de latence a été réduit pour être nettement plus réactif. Jusqu’à 6 personnes pourront être détectées en même temps, peu importe la luminosité de la pièce, à savoir que Kinect 2 fonctionne même dans le noir. Grâce à la reconnaissance faciale, la console pourra correctement identifier les joueurs et elle saura également qui tient quelle manette, ce qui devrait permettre d’organiser correctement les écrans partagés au cours d’une partie à plusieurs.

Kinect 2 ne s’arrête pas là : la reconnaissance faciale permettra de savoir si le joueur sourit, s’il regarde l’écran ou s’il parle. Kinect peut même représenter les forces qui traversent le corps, de sorte que lorsque l’on donne un coup de poing, la caméra est capable de retranscrire sa puissance. Kinect 2 détectera le rythme cardiaque en analysant le visage des joueurs et gèrera la reconnaissance vocale pour pouvoir guider sa console sans toucher ni manette, ni télécommande et pour pouvoir parler sur Skype.

2_kinect2

La polyvalence est accélérée avec Kinect 2, mais aussi grâce à l’offre media center intégrée. On pourra notamment faire 2 choses en même temps : regarder la télévision et discuter sur Skype, passer rapidement de la télévision à un film ou un jeu, partager son écran.

La qualité a un coût : 100 euros de plus !

L’ensemble des fonctionnalités proposées sur xBox One a un prix : 100 euros de plus par rapport à la PS4. C’est sans doute ce point qui va pousser les gamers à rester ou passer à la Playstation 4 de Sony. Le prix est une variable très importante dans ce secteur. Quoi qu’il en soit, même si la PS4 risque de remporter la première bataille des consoles édition 2013 grâce à son prix, la xBox One a rendu sa console plus attractive, davantage adaptée au multimédia de salon. Elle est plus attirante que la PS4 pensée 100 % jeu. Microsoft a su innover et proposer des possibilités multimédias inédites, ce qui en fait une console de premier choix.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page