Accueil » High-Tech » Facebook Moments : l’application provisoirement bloquée en Europe
Facebook Moments : l’application provisoirement bloquée en Europe

Facebook Moments : l’application provisoirement bloquée en Europe


Facebook Moments, la nouvelle application de photos de Facebook, ne serait pas disponible en Europe car elle utilise une technologie de reconnaissance faciale. Cette pratique est extrêmement encadrée par l’Union Européenne.

Moments de Facebook n’est par conforme au droit européen

L’application Moments est disponible depuis le début de la semaine aux États-Unis. Elle donne la possibilité de partager des photos avec ses amis en privé et peut reconnaître les visages présents sur une photo pour faciliter l’envoi aux personnes concernées. Si cette pratique est plutôt innovante, elle va à l’encontre des règles européennes où ce type d’utilisation doit d’abord requérir l’accord des utilisateurs afin de ne pas porter atteinte à leur vie privée. Facebook doit donc développer une application spécifique à l’Europe où l’accord des personnes est requis.

Facebook, dans le collimateur de la justice européenne

Dans le même temps, Facebook doit faire face à la fronde de l’Autorité belge de protection des données. Cette autorité a porté plainte car elle estime que l’entreprise américaine piste illégalement ses utilisateurs sur Internet en dehors de ses pages. Par ailleurs, les ministres européens de la Justice ont approuvé un projet de directive pour mieux protéger les données personnelles sur Internet, et notamment pour prendre des sanctions exemplaires vis-à-vis des géants du Web s’ils enfreignent les règles.

Une forte polémique aux États-Unis à cause de Facebook Moments

Moments, l’appli de Facebook, fait polémique aux Etats-Unis. Neuf associations de défense des droits des consommateurs et des libertés, en particulier l’Electronic Frontier Foundation, sont fermement opposées à cet outil qui implique l’utilisation excessive de la reconnaissance faciale par les entreprises et les autorités et qui réduit ainsi fortement la protection de la vie privé à ses utilisateurs. Pour l’instant, elles n’ont pas été entendues.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page