Accueil » Communication » Orange arnaque les entreprises et paie une amende record !
Orange arnaque les entreprises et paie une amende record !

Orange arnaque les entreprises et paie une amende record !


Orange vient de subir la plus grosse amende jamais prononcée contre une entreprise à titre individuel. L’opérateur téléphonique est sanctionné d’une amende de 350 millions d’euros « pour avoir freiné abusivement le développement de la concurrence sur le marché de la clientèle ‘entreprise’ depuis les années 2000 », a indiqué ce jeudi l’Autorité de la concurrence. La question est maintenant de savoir qui va payer la facture ?

Une succession de fautes graves de l’opérateur Orange

Orange s’attendait à une telle sanction et a plaidé coupable. L’opérateur a mis en œuvre, pendant près de 10 ans, quatre pratiques anti-concurrentielles sur le marché des services fixes et mobiles à destination de la clientèle entreprise. Selon l’Autorité de la concurrence, l’opérateur historique a clairement empêché les entreprises de faire jouer la concurrence et les a dissuadé de confier une partie de leur parc à un autre opérateur. Elle a profité de sa position historique pour nuire à tout le secteur des télécommunications. Selon l’Autorité de la concurrence, « les victimes de ces pratiques sont non seulement les opérateurs concurrents d’Orange, mais surtout l’ensemble des entreprises françaises, quelle que soit leur taille ».

L’Autorité précise que les télécoms « représentent une dépense quasi-contrainte pour les entreprises, et la qualité et le prix de ces services ont une incidence directe sur leur compétitivité. » L’Autorité estime qu’Orange faisait subir sur les entreprises des prix plus élevés, ou bien des prestations moins innovantes en cas de choix d’un opérateur concurrent. Ce qui est d’autant plus grave est qu’Orange a mis en œuvre ces pratiques de manière simultanée pendant près de 10 ans. Orange a clairement nuit à la compétitivité des entreprises françaises, ce qui constitue un facteur grave qui justifie l’amende record de 350 millions d’euros et qui aurait même pu aller au déjà.

Orange plaide coupable et coopère !

Face à la situation, Orange a reconnu les faits, a accepté l’amende et a décidé de coopérer avec l’Autorité de la concurrence. L’opérateur ne fera pas appel de cette condamnation. Il faut dire qu’avant cela, le gendarme de la concurrence avait déjà saisi l’ordinateur du PDG Stéphane Richard, de la patronne des activités françaises Delphine Ernotte (aujourd’hui à la tête de France Télévisions), et du patron des activités entreprises Vivek Badrinath (aujourd’hui chez Accor). Des preuves claires et explicites ont été trouvées.

Amende record pour Orange : qui va payer la facture ?

Le PDG d’Orange Stéphane Richard a déclaré qu’une provision avait été prévue de longue date pour faire face à cette amende. Au final, ce sont les clients Orange eux-mêmes qui ont payé cette amende ces dernières années. Cela s’est traduit par des prix plus élevés que la concurrence, mais cette fois-ci en toute transparence, le grand public ayant la liberté d’aller plus facilement chez la concurrence. Grâce à ce modèle économique, cette amende de 350 millions d’euros n’aura aucun impact sur les résultats de l’année ni sur les objectifs financiers de l’année d’Orange.

Orange-Stephane-Richard

Stéphane Richard reconnait la culpabilité d’Orange suite à la perquisition à son encontre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page