Accueil » Médias » Affichage » Bad Buzz de la SNCF : dites vos dernières volontés avant de prendre votre train
Bad Buzz de la SNCF : dites vos dernières volontés avant de prendre votre train

Bad Buzz de la SNCF : dites vos dernières volontés avant de prendre votre train


Dès fois, on se demande ce que les équipes de communication au sein des grandes structures ont dans la tête. Gares & Connexions, branche de la SNCF, nous le prouve une fois de plus. Dans le hall principal de la gare de Lyon, des tableaux noirs sont mis à disposition des voyageurs afin qu’ils puissent dire leurs dernières volontés avant de mourir. Compte tenu du contexte, ce n’est pas du meilleur goût.

Une idée issue de l’opération « Before I die » lancée à la Nouvelle-Orléans

En gare de Lyon, les voyageurs sont invités à compléter la phrase « Avant de mourir, je voudrais… ». La SNCF a installé des tableaux noirs il y a quelques jours pour décliner l’opération « Before I die » que l’artiste américaine Candy Chang avait lancée en 2011 à la Nouvelle-Orléans. Cela avait donné lieu à la création de 1 000 panneaux similaires dans 70 pays. Cela ne part donc pas d’une mauvaise intention et l’idée est plutôt sympathique.

Une campagne de communication déplacée compte tenu du contexte

Compte tenu du contexte, on peut se demander s’il est vraiment astucieux d’avoir maintenu cette campagne de communication. En effet, après la vague d’attentats vécue en France, il paraît étonnant de demander aux voyageurs leurs dernières volontés avant de prendre leur train. Lorsque l’on rentre dans une gare, on pense forcément aux attentats et du coup, voir le mot « mourir » sur des tableaux noirs, ce n’est pas du meilleur goût. Je n’ose même pas imaginer si cette campagne avait mise en place dans la salle d’embarquement d’un aéroport. C’est assez choquant !

sncf-before-i-die

Vous aussi, écrivez vos dernières volontés avant de mourir !

La porte ouverte à de possibles propos extrémistes

Au-delà du mauvais goût, ces tableaux sont une porte ouverte aux dérapages et aux propos déplacés. On peut le remarquer, certains voyageurs ont déjà pu constater que des phrases insultantes ou choquantes étaient écrites sur ces tableaux. Sur ce point, Gares & Connexions avait prévu cette situation, les tableaux sont inspectés quotidiennement pour éviter qu’ils ne se transforment en grand défouloir.

Une opération qui a failli être annulée par la SNCF

L’enjeu était à l’origine de créer du lien et d’enrichir le quotidien des voyageurs. Mais dans un contexte d’état d’urgence prolongée, cette opération a failli être annulée par Gares & Connexions. Finalement, l’argument utilisé par la filiale de la SNCF pour maintenir cette opération est que « la vie continue ». C’est un argument…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page