Infos de dernière minute
Accueil » Buzz » Le marketing au service de la communication pour mieux vendre
Le marketing au service de la communication pour mieux vendre

Le marketing au service de la communication pour mieux vendre


Le marketing et la communication sont des composantes très proches. Ils sont quasi-systématiquement au service de l’autre pour mettre en place une stratégie de conquête client réussie.

Le marketing, c’est quoi ?

Le marketing est un processus qui permet, à l’aide d’études et de réflexions, de concevoir un nouveau produit en fonction des attentes des consommateurs. Il doit aider une entreprise à savoir ce que le client recherche pour un produit donné. Il doit déterminer quel prix le client est prêt à payer. Et il doit répondre à un besoin existant ou mieux, créer un besoin nouveau. En effet, si les marques veulent rester dans la course et ne pas se laisser dépasser par la concurrence, elles doivent réussir à devancer le besoin des consommateurs. C’est ce qu’a notamment si magistralement réussi Apple en rendant addicts ses clients avec l’iPhone. Steve Jobs avait appliqué la vision d’Henri Ford : « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, je leur aurais fabriqué un cheval plus rapide. » Il faut définir le besoin, l’analyser, s’adapter et proposer une offre concurrentielle plus puissante !

Le marketing ou la théorie des 5E

Pour faire mieux que la concurrence et conquérir des parts de marché, les directions marketing peuvent se référer à la théorie des 5 E: expérience, échange, émotion, engagement et évaluation. C’est-à-dire que la marque doit inventer avec son produit une expérience inoubliable pour son client. Cette expérience doit impliquer de l’émotion et de l’engagement, de la passion, mais aussi de l’échange. Une fois cette mission réussie, l’enjeu est d’évaluer les retombées, notamment sur les réseaux sociaux.

Google, Twitter et Facebook plus forts que la télé ?

Même si le but ultime du marketing reste de vendre son produit, on s’attarde de plus en plus sur la satisfaction du client à long terme, ce qui crée chez lui un sentiment de fidélité. On appelle cela le marketing émotionnel ou expérientiel. Il est évalué généralement par le Net Promoter Score (le NPS).

Net Promoter Score - NPS

Quand le produit et le marché ont été cernés, le but est de faire connaître le premier au second ! Les publicitaires ont à leur disposition plusieurs points de contact : la presse écrite, la télévision, la radio, le cinéma, l’affichage, le sponsoring et Internet. Cette rencontre a un coût ! On estime par exemple un spot de 30 secondes à la télé vers 20 heures à 85 000 €, une pleine page dans un quotidien national à 75 000 €, un spot de 30 secondes au cinéma pendant deux semaines à 50 000 € et une campagne de 2 500 panneaux d’affichage à 185 000 € la semaine.

Les stratégies autour des médias sociaux, Twitter, Facebook et YouTube entre autres, sont souvent les moins coûteuses. Elles offrent des possibilités de communication infinies. On y voit souvent les campagnes les plus originales et qui peuvent de temps à autre, à coût très faible, avoir des retombés énormes. On pense par exemple à Tipp-ex avec son slogan « un chasseur tire sur un ours ». Cette campagne avait généré plus de 50 millions de vues sur YouTube dans le monde. Elle représentait plus d’un million de partages sur Facebook. Environ un tweet par seconde relatait cette pub, sans compter les dizaines d’articles ou passages télé. Tipp-ex avait signé l’un des plus grands succès marketing de l’année.

Le marketing est donc la façon de convaincre l’acheteur que c’est le bon produit pour lui. Il implique de bien communiquer. En ce sens, la publicité est la façon de lui faire savoir que ce produit existe. Et ne l’oubliez jamais, la meilleure publicité reste un client satisfait !

En savoir plus : le marketing de contenu dans votre plan d’action digital >>

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page