Accueil » Buzz » Hitchbot : un robot va traverser le Canada en autostop
Hitchbot : un robot va traverser le Canada en autostop

Hitchbot : un robot va traverser le Canada en autostop


Sur les routes canadiennes, vous pourriez croiser un autostoppeur plutôt atypique : Hitchbot. C’est un robot programmé pour lever le pouce et faire un bout de chemin en votre compagnie. Il fait la taille d’un enfant de six ans. L’objectif est de tester si oui ou non ce robot peut faire confiance aux humains et s’il arrive à communiquer normalement. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’expérimentation cyber-sociale.

A quoi ressemble Hitchbot ?

Hitchbot a un aspect particulier : il ressemble à une poubelle de cuisine montée sur des bottes rouges. Son non vient de la contraction anglaise des mots auto-stop et robot. Produit entièrement par des matériaux recyclables, il a été mis au point par les chercheurs David Harris Smith, de l’université McMaster à Hamilton et Frauke Zeller, de l’université de communication Ryerson, à Toronto.

A quoi sert Hitchbot ?

Le but est de faire une étude sur les relations potentielles entre l’humain et le robot. Ses concepteurs veulent évaluer si les robots peuvent faire confiance aux humains. Ses créateurs vont déposer le petit robot le 27 juillet au bord d’une route à l’est du Canada, pour lui faire accomplir la traversée du pays, jusqu’à la côte du Pacifique à l’ouest. Cela représente plus de 6 000 km d’auto-stop.

Comment fonctionne Hitchbot ?

Hitchbot va se retrouver au bord de l’autoroute. Il n’agitera que son bras droit pourvu d’une grosse main verte fluo et d’un pouce levé. Le petit robot n’aura pas de difficulté à être installé dans une voiture car un siège auto pour enfant a été intégré à son postérieur.

Lors de chaque voyage, Hitchbot pourra discuter avec son conducteur grâce à un logiciel de reconnaissance vocale et audio et une base de données alimentée par Wikipedia. Il prendra des photos de son chauffeur pour les poster sur les réseaux sociaux, en particulier sur Facebook et sur son compte Twitter via le hashtag #hitchbot. Equipé d’une caméra vidéo, d’un GPS et d’une connexion 3G, ses concepteurs pourront suivre son aventure.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page