Accueil » High-Tech » Les tablettes tactiles numériques, à quoi ça sert ?

Les tablettes tactiles numériques, à quoi ça sert ?


2010 a été l’année de l’iPad. 2011 sera plus globalement l’année des tablettes tactiles. Tous les constructeurs s’y mettent, tous les prix sont proposés et les fonctionnalités sont diverses. Alors pour ceux qui n’auraient pas encore de tablette, il est difficile d’en connaitre réellement l’utilité. Faire du web ? Lire des livres ? Regarder des vidéos ? Avec le succès de l’iPad (15 millions d’unités vendues à ce jour), il est évident qu’il faut chercher plus loin pour cerner l’intérêt de cet appareil. Avec ce dossier, nous allons tenté de vous expliquer l’utilité d’une tablette tactile numérique.

Une tablette, pas un smartphone, ni un ordinateur

Tout d’abord, il ne faut pas se tromper : une tablette numérique, ce n’est pas un smartphone, son utilité n’a rien à voir. Quelques tablettes tentent de mettre en avant la possibilité de passer des appels téléphoniques avec sa tablette, mais cette fonction est inutile, on ne téléphone pas avec une tablette de 7 ou 10 pouces ! Lorsque l’on possède cet appareil, cela sous-entend généralement que l’on détient déjà un mobile. Passer des appels avec sa tablette est une fonction à proscrire ! Vous pensez réellement payer un abonnement téléphonique pour votre mobile et un autre pour votre tablette ? Pire encore, vous vous voyez sortir votre tablette dans la rue pour décrocher ?

HP Touchpad

Le futur HP Touchpad, une tablette séduisante

La tablette numérique n’est pas non plus un ordinateur portable. Son objectif n’est pas de devenir un ordinateur à part entière, mais plutôt d’être un véritable assistant à l’ordinateur que l’on possède déjà (si vous n’avez pas de PC, ni de Mac, je ne vous conseille pas d’acheter une tablette, vous avez mieux à faire, il ne faut pas sauter les étapes en informatique). Certes, les ordinateurs portables ont du souci à se faire, mais pas les ordinateurs de bureau car une tablette n’a pas pour objectif de remplacer cet outil. En effet, en premier lieu, les caractéristiques techniques d’un ordinateur et d’une tablette ne sont pas comparables car l’utilité est différente. La connectique est faible sur une tablette car l’objectif n’est pas d’y connecter un disque dur externe ou une clé USB. Le but est d’en faire l’outil le plus mobile possible, le plus confortable et le plus léger.

Une tablette, pas un appareil photo non plus

La dernière blague marketing trouvée par les constructeurs est d’installer un appareil photo sur les futures tablettes. Quel est l’intérêt de cette fonction ? On possède généralement déjà un appareil photo sur son mobile, le nombre d’APN, de bridges et de réflex vendus en 2010 démontre que chacun d’entre nous possède déjà un appareil qui fait cela en mieux. A quoi bon alors prendre des photos avec un outil qui mesure 10 pouces, surtout lorsque l’on sait que les tablettes font des photos de qualité bas de gamme ? (c’est le photographe qui parle là). Sincèrement, l’appareil photo sur une tablette, ça ne sert à rien si vous disposez déjà d’un APN ou d’un mobile ayant cette fonction.

Le tactile pour écrire, est-ce gênant ?

Beaucoup d’entre vous se demandent s’il est difficile d’écrire avec une tablette. Je vous répondrai : tout dépend sur quelle machine vous travaillez. Il est clair qu’aujourd’hui, si vous avez une tablette Toshiba première du nom, passez votre chemin. Mais avec un iPad, Word (Page), Excel (Numbers) et Power Point (Keynote) sont par exemple tout à fait adaptés pour du traitement de texte, la création de feuilles de calcul ou les présentations professionnelles. Pour ceux qui ont l’habitude d’écrire vite, ils écriront même plus rapidement sur une tablette car il n’y a pas de pression à effectuer sur les touches.

J’insiste sur le fait que l’atout le plus important sur une tablette ne doit pas être sa puissance (au contraire, cela  a tendance à réduire l’autonomie de la batterie), mais son ergonomie : le tactile doit être parfait ! Et pour l’instant, sur le marché, Apple reste le leader sur ce point. Mais rassurez-vous, Xoom de Motorola est une machine intéressante du point de vue du tactile, et le TouchPad de HP devrait également faire sensation. La concurrence est sur le coup cette année et c’est tant mieux !

iPad avec clavier

L'iPad et son clavier externe

Donc je réponds : le tactile, ce n’est pas gênant pour écrire sur une tablette 10 pouces, bien au contraire ! Et c’est comme tout, plus on a l’habitude, plus c’est pratique !

De toute façon, si après ça, vous avez toujours peur du tactile (ça arrive, c’était mon cas avant de posséder un iPhone), de nouvelles tablettes vont proposer des claviers coulissants. C’est le cas de l’Asus Eee Pad Slide. Pour le coup, cela ressemble plus à un ordinateur portable qu’à une tablette, mais pourquoi pas. En tout cas, l’idée est intéressante et pour le coup, il est certain que cela peut menacer l’avenir des ordinateurs portables. Je tiens à préciser que même l’iPad peut fonctionner avec des claviers, à condition qu’ils soient compatibles avec la technologie bluetooth (un clavier iPad est également proposé, mais je le déconseille car il n’est utilisable que lorsque l’appareil est en position verticale).

Asus EEE Pad Slide

Asus EEE Pad Slide : le clavier intégré coulissant

Ordinateur de cuisine ?

L'iPad, une machine pour la cuisine ?

Où utiliser sa tablette ?

Le lieu idéal pour utiliser une tablette est le salon, la cuisine (c’est super pour cuisiner, des applications sont vraiment adaptées pour faire cela), le lit, les lieux de vacances ou lorsque l’on est très mobile (le train, le bureau, etc.). En résumé, il n’y a pas de règle, on peut utiliser sa tablette partout !!!

Et ne croyez pas que cela va accroitre votre temps passé devant un écran. Généralement, le temps passé devant une tablette réduit celui passé devant un ordinateur ou un smartphone. En règle général, les études montrent que l’iPad est utilisé dans le salon, devant la télévision, afin d’éviter de se déplacer vers l’ordinateur (ou de mettre l’ordi sur ses genoux) pour chercher des infos sur le web.

La question fatidique : à quoi sert finalement une tablette numérique ?

Alors, une tablette, à quoi ça sert finalement ? Tout d’abord, à mon sens, une tablette n’est utile que si elle a une taille qui se situe autour des 10 pouces. En dessous, il vaut mieux avoir un Smartphone, et au-dessus, ce serait trop grand et là il vaudrait mieux privilégier l’ordinateur portable. On ne va pas aller par quatre chemins : les tablettes tactiles sont là pour créer un besoin nouveau qui a pour but d’améliorer notre consommation en médias et multimédia, notamment avec une grande autonomie, une facilité d’utilisation, une ergonomie agréable et surtout un gain de place.

iPad ou Kindle ?

Deux outils alternatifs pour la lecture numérique

Une tablette, c’est l’outil d’excellence pour la lecture de livres numériques ou de fichiers au format PDF (des magazines par exemple). Certes, il existe déjà des Readers, mais ils ne remplissent que cette mission alors qu’une tablette a des fonctions multiples. Avoir plus de 1000 livres dans son sac, c’est désormais possible. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que l’on peut mettre le livre au format de poche (lecture horizontale) ou en grand format (lecture verticale). De plus, on peut régler la taille et la forme de la police de caractère et surtout, un dictionnaire est intégré ! On peut également mettre des marques pages (outil indispensable lorsqu’on lit un bouquin évidemment). Vous l’avez compris, on peut personnaliser des livres et fini leurs poids dans le sac. La tablette sera particulièrement utile pour lire la presse. The Daily, quotidien dédié uniquement à l’iPad aux Etats-Unis, témoigne de l’utilité de cet objet. Les tablettes numériques vont relancer le secteur de la presse s’ils jouent le jeu, vous allez voir ! A la différence du papier, le quotidien sur tablette peut être réactualisé dans la journée en fonction des news, il peut intégrer de la vidéo ou du son et surtout être interactif ! Personnellement, je suis prêt à payer pour un tel service alors qu’aujourd’hui, avec Internet, j’achète très peu de journaux au format papier.

Une tablette, c’est aussi la possibilité de travailler sur Word, Excel et Power Point (je vous en avais parlé précédemment). C’est également un outil pour se tenir au courant de l’actu, de ses réseaux sociaux. C’est aussi une machine utile pour surfer sur le web. L’allumage est instantané, il n’y a pas d’attente et l’autonomie est longue. C’est utile dans son salon : on n’a pas toujours envie d’aller sur son PC ou son Mac pour aller chercher une info ou consulter ses mails.

iWork

iWork, la suite bureautique iPad

Une tablette, c’est aussi un agenda avec des calendriers très complets qui peuvent être synchronisés avec Outlook, iCal et j’en passe. Plus besoin d’agenda papier. C’est aussi accessoirement un outil pour retoucher ses photos, avoir son carnet d’adresses sur soi, ou montrer des photos à ses amis.

Une tablette, c’est aussi une console de jeux-vidéos (cf. vidéo-ci-dessous), un baladeur mutlimédia pour écouter de la musique et regarder des vidéos où vous le souhaitez, quand vous le souhaitez, la machine étant toujours allumée.

Flipboard

Flipboard, l'outil d'excellence !

Là, je ne vous parle que des applications généralistes. Mais une tablette, ça peut presque tout faire (à part le café, j’ai essayé, je n’ai pas réussi). Cet outil peut réaliser tout ce que fait un ordinateur et va même plus loin. Vous êtes sur Twitter ou Facebook ? Allez sur Flipboard sur iPad, cette appli met en page sous forme de magazine l’actualité de vos réseaux. Vous aimez la cuisine ? Cookineo, iGourmand ou encore Epicurious vont vous permettre de cuisiner simplement et facilement. Vous aimez l’information en live, le sport ou la météo ? BFM TV HD, RMC Sport, Eurosport, Weather HD vous donnent la possibilité de suivre en instantané l’actu que vous souhaitez.

BFM TV HD

BFM TV HD sur tablette tactile

Ce n’est pas simple d’expliquer les fonctionnalités des différentes tablettes proposées sur le marché, le mieux étant de les tester en magasin. Mais sachez qu’elles sont aujourd’hui très inégales et que seul l’iPad représente un véritable intérêt à mon sens. En revanche, d’ici quelques semaines, avec l’arrivée de Xoom en France, du Touchpad de HP, des Asus ou encore des prochaines Archos, l’intérêt pour les concurrents sera très fort !

Pour conclure, si vous êtes intéressé par une tablette tactile : ce qu’il ne faut surtout pas faire, ce serait acheter une tablette au rabais, pas chère, qui ne vous conviendrait pas à moyen terme. Malheureusement, aujourd’hui, le prix de ces bijoux va de pair avec la qualité. Surtout, ce qu’il faut observer avant d’acheter, c’est l’autonomie de l’appareil, son ergonomie, sa prise en main, la taille de l’appareil et surtout les applications proposées. Une jolie tablette avec peu d’applications n’a aucun intérêt. Maintenant, à vous de jouer !

Pour plus d’informations sur les tablettes prévues en 2011, allez dans la rubrique « Tablettes » de ce site ou cliquez sur ces liens :

Quelle tablette faut-il choisir ? Sélection des projets à venir en 2011 http://pubdecom.fr/?p=159

La fameuse Xoom de Motorola en test ! http://pubdecom.fr/?p=466

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page