Accueil » Communication » Quand Pixar nous donne des indices sur les prochains Disney !

Quand Pixar nous donne des indices sur les prochains Disney !


Disney nous réservera toujours son lot de surprises. Entre clin d’oeil et coup marketing, les studios Disney ont pris un malin plaisir à truffer leurs films d’indices difficiles à voir du premier regard. Tout commence en 1977 : Disney projette dans les salles de cinéma son nouveau film d’animation, Les Aventures de Bernard et Bianca. A l’époque, nous sommes sur des dessins animés à 24 images par seconde. A cette vitesse, il est impossible pour l’œil humain d’apercevoir une femme nue à la fenêtre d’un immeuble le temps de 2 images, soit 1/12 de seconde… Et pourtant…

Pixar

En 1990, avec la fonction image par image des magnétoscopes, chacun d’entre nous est dans la possibilité de voir cette scène. Cette image n’aura été enregistrée que sur 3,4 millions de VHS, Disney ayant rectifié le tir pour les tirages qui ont suivi.

Les aventures de Bernard et Bianca

Les Aventures de Bernard et Bianca : une femme nue apparait en arrière-plan

Les images subliminales chez Disney ne s’arrêtent pas là. On peut notamment observer le mot Sex dans Le Roi Lion et un pénis sur l’affiche de La Petite Sirène.

Le Roi Lion

Le mot SEX apparait dans Le Roi Lion

La Petite Sirène

Affiche de La Petite Sirène

Le Petite Sirène

Affiche de La Petite Sirène agrandie : on voit apparaitre un sexe

Plus récemment, c’est Pixar qui nous livre non pas des scènes érotico-délirantes, mais plutôt des indices sur les futurs Disney à venir. En effet, dans chaque film, Pixar nous donne une information sur une de ses prochaines productions. Par exemple, dans Monstres et Compagnie, la petite fille Boo tend un poisson clown au monstre Sully, poisson qui sera le personnage principal dans Le Monde de Nemo (qui n’était pas encore sorti à l’époque).

Monstres & Cie

Monstres & Cie : Boo tient dans ses bras un poisson clown

Et dans Le Monde de Nemo justement, le dentiste a, dans sa salle d’attente, une bande dessinée qui se nomme… Les Indestructibles !

Le Monde de Nemo

Le Monde de Nemo : le petit garçon lit une B.D des Indestructibles

Dans Les Indestructibles, la première scène du film nous montre un méchant qui ressemble étrangement à un mime français qui apparaitra quelques mois plus tard dans Ratatouille.

Les Indestructibles

Le mime français de Ratatouille apparait dans Les Indestructibles

Ratatouille

Et voici le mime français dans Ratatouille (en arrière plan)

Dans Ratatouille cette fois-ci, dans une scène où le rat fuit, on voit l’ombre du chien Doug du film Là-haut. Et dans Là-haut, on aperçoit un ourson rose dans une chambre qui est ni plus ni moins que l’un des héros de Toy Story 3. A son tour, dans Toy Story, Buzz rencontre Heimlich, l’une des stars de 1001 pattes !

1001 pattes

Heimlich de 1001 pattes fait une courte apparition dans Toy Story

On s’aperçoit finalement que Pixar représente un petit monde où tout est lié. Les exemples continuent : Dinoco, la station-service qui apparait dans Toy Story, devient le  sponsor dans Cars.

Dinoco

Dinoco, la station service qui apparait dans Toy Story

Cars

Dinoco devient un sponsor dans Cars

Et même Pixar fait sa pub : la lampe de bureau dans Toy Story est la même lampe qui représente la marque Pixar.

Pixar

Pixar, tel qu'on le voit avant chaque film

Toy Story

On retrouve la lampe de Pixar dans Toy Story

C’est peut être aussi pour ça que l’on aime autant Disney et Pixar : ils vont dans le détail, ils soignent leurs dessins animés, ils nous font aimer la magie… C’est bon parfois de rester un grand enfant…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page