Accueil » Médias » Itélé : après la grève, la mise en demeure par le CSA !
Itélé : après la grève, la mise en demeure par le CSA !

Itélé : après la grève, la mise en demeure par le CSA !


iTélé vit une rentrée catastrophique ! Tandis que la grève des journalistes se poursuit, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) en profite pour mettre des coups de bâtons sur la chaine d’information du Groupe Canal.

Le CSA prononce deux mises en demeure contre iTélé !

Le CSA vient de prononcer deux mises en demeure à l’encontre du groupe Canal, éditeur de la chaîne iTélé. La première mise en demeure est liée à des manquements « aux exigences d’honnêteté et de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information » dans l’émission Morandini Live.

La seconde mise en demeure porte sur l’absence de fonctionnement du comité d’éthique, prévu dans la convention de la chaîne, chargé de contribuer au respect du principe de pluralisme.

Des mises en demeure qui peuvent déboucher sur de lourdes sanctions

Le CSA pourrait engager des procédures de sanction si le groupe Canal ne remédie pas à ces manquements. Le Conseil est également très attentif au respect des engagements pris par iTélé sur la nature du service prévu par la convention ainsi qu’à l’absence de confusion entre information et divertissement.

Par ailleurs, le CSA pointe du doigt la situation actuelle de la chaîne et la persistance du conflit social qu’elle connaît depuis trois semaines, qui est « de nature à affaiblir durablement la rédaction ». Les journalistes sont en grève depuis 20 jours et cela ne semble pas prêt de s’arrêter.

iTélé tente de calmer la situation

Dans un communiqué, la direction d’iTélé a indiqué prendre acte de la décision du CSA. La chaine a précisé qu’elle sera « bien sûr soumise aux mêmes exigences de qualité et de rigueur pour l’émission Morandini Live que pour l’ensemble des programmes de la chaîne, et que le comité d’éthique dont la mission est de veiller au pluralisme sur la chaîne sera réuni à nouveau dans les meilleurs délais comme le demande le CSA ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page