Accueil » Communication » Créer un site internet deviendra-t-il totalement gratuit ?
Créer un site internet deviendra-t-il totalement gratuit ?

Créer un site internet deviendra-t-il totalement gratuit ?


Aujourd’hui, la conception d’un site internet peut être très onéreuse en fonction des fonctionnalités souhaitées. Pourtant, à terme, il y a selon moi de grandes chances que cela devienne gratuit, tout simplement parce que le contenant est de moins en moins important : c’est le contenu qui compte et qui va faire plus que jamais toute la différence !

Un site internet : un outil de communication obsolète ?

Je suis volontairement provocateur dans mon titre. Bien sûr, avoir un site internet ne deviendra pas obsolète, en tout cas pas tout de suite. Cependant, il ne sera plus utilisé comme une plateforme qui fera la différence par rapport à ses concurrents. En clair, il sera bientôt inutile de dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros dans un site car l’essentiel n’est pas dans la forme, mais dans le fond. On peut l’imager à travers des exemples passés dans l’industrie.

Prenons l’exemple du secteur automobile. Dans l’histoire, nous avons fabriqué des voitures à trois roues, puis à quatre roues et même à cinq roues. Après des milliers d’essais, il s’est avéré que la voiture à quatre roues, avec un volant, des sièges et des phares était la solution la plus efficace. Le public ne choisit plus véritablement le contenant de son véhicule (elle aura toujours un format similaire), mais il fait un choix en fonction de son bénéfice (une consommation de carburant plus faible, des économies financières, un meilleur confort, etc.).

Sur le Web, on peut reprendre cet exemple avec les pages sociales. Prenons Facebook : toutes les pages ont une structure identique. Pourtant, certaines pages ne font que quelques dizaines d’abonnés tandis que d’autres regroupent plusieurs millions de membres et génèrent un trafic phénoménal. On le voit, ce n’est plus le contenant qui compte, mais le contenu ! La page est identique, c’est ce qu’il y a dedans qui change et c’est ce qui fait toute la différence.

À terme, ce système sera identique dans toute la sphère web avec des sites internet qui auront les mêmes codes car la valeur ajoutée ne sera plus dans la forme, mais surtout dans le fond ! Les sites internet tels qu’on les conçoit aujourd’hui ne seront donc plus adaptés car ils devront être à l’avenir beaucoup plus simplifiés, clarifiés et homogènes car c’est finalement le contenu qui comptera vraiment.

La gratuité des sites web : Google y pense déjà !

Après quelques recherches, ce qui permet d’affirmer mon propos est l’initiative prise par Google. La firme américaine compte mettre à disposition gratuitement la possibilité de créer des sites internet. Cela commencera par l’Inde. En effet, 51 millions de petites entreprises en Inde n’ont aucune présence en ligne. Google a la volonté de faire accéder à ce pays un outil gratuit de création de site mobile-friendly. La création se fera directement en ligne et en WYSIWYG. Sundar Pichai annonce que cet outil sera, par la suite, disponible gratuitement dans de plus en plus de pays.

C’est un premier pas vers la gratuité du support web avec la volonté de faire, en parallèle, du mobile first. L’intérêt de Google est d’avoir une main mise plus forte sur la sphère web. Son intérêt est surtout de créer en parallèle de nouvelles offres adaptées à un marché digital en pleine mutation. On pourrait notamment penser à une forme de Google AdWords intégré à ces sites. Il serait d’un nouveau genre, à la fois simplifiée et user-friendly, qui génèrerait plus de revenus pour la firme américaine.

Vous l’avez compris, la gratuité impliquera forcément un intérêt pour une structure plus grande que la vôtre. Mais en même temps, avoir un site internet avec un prix d’achat élevé et un coût de maintenance non négligeable ne sera plus une étape obligée pour avoir une présence efficace sur le web. Plus que jamais, le contenu sera roi.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page