Accueil » Buzz » L’affaire Skyrock prend une ampleur considérable !

L’affaire Skyrock prend une ampleur considérable !


L’annonce de la mise en vente du groupe Skyrock par ses actionnaires le 13 avril a provoqué une large mobilisation des animateurs et des auditeurs. Certains hommes politiques ont même exprimé leur soutien à ces manifestations. L’annonce de la mise en vente du groupe Skyrock par ses actionnaires et la mise à l’écart de son fondateur Pierre Bellanger, pionnier des radios libres a fait l’effet d’une bombe. Pierre Bellanger, fondateur et PDG de la radio depuis sa création en 1986, a été remplacé ce mardi par Marc Laufer, ex-directeur général de Nostalgie. L’information a provoqué un tollé. Animateurs, artistes, auditeurs sont montés au créneau pour défendre la radio musicale.

Cette crise mobilise toute la classe politique. Sous l’impulsion du socialiste Malek Boutih, directeur des relations institutionnelles de Skyrock, l’ensemble du Parti socialiste a affirmé son soutien en assurant « sa préoccupation, son attachement à l’identité et à l’offre artistique de Skyrock, et sa solidarité à l’égard des amateurs et des créateurs de rap et de r’n’b qui manifestent aujourd’hui leur inquiétude ». François Hollande, mercredi soir, Jack Lang, puis Benoît Hamon jeudi matin se sont même déplacés à la radio pour s’indigner des prises de décisions des actionnaires. Et même à droite, Xavier Bertrand et Rama Yade ont affirmé leur soutien à Skyrock.

Selon Patrick Bloche, secrétaire national aux médias, « l’identité impertinente de Skyrock et la place qu’elle accorde au rap et au r’n’b expliquent le rang que la station occupe dans le paysage radiophonique français ». Il faut rappeler que le groupe Skyrock a été créé en 1986. Il est aujourd’hui contrôlé à 70% par Axa Private Equity et à 30 % par Pierre Bellanger. Les programmes de Skyrock lui valent d’être la première radio chez les moins de 25 ans et la deuxième radio musicale de France, écoutée chaque jour par près de quatre millions d’auditeurs. Entre 20 heures et 21 heures, « Planète Rap » est même l’émission la plus écoutée de France en part d’audience, devant France Inter. En plus de cela, le groupe compte aujourd’hui l’important réseau de blogs liés à la plate-forme Skyblog créée en 2002. Cette plateforme est un des pionnières en matière de réseaux sociaux et revendique aujourd’hui plus de 33,5 millions de blogs. Malgré ce succès, cela ne suffit pas pour les actionnaires, à l’image du système économique qui existe depuis plusieurs années où l’on voit des compagnies licencier et se délocaliser alors qu’elles font déjà d’énormes bénéfices. On est dans une société qui court à sa perte avec la volonté continuelle de toujours faire plus. Que l’on aime ou non Skyrock, il est donc difficilement acceptable de comprendre une telle situation. Selon l’animateur de radio Difool, il est clair que ce genre de décision a été prise pour gagner encore plus d’argent.

Difool

Difool, animateur emblématique de la radio libre Skyrock

Avec une réactivité impressionnante, plus de 450 000 personnes ont déjà rejoint le groupe Facebook « DEFENDONS LA LIBERTE DE SKYROCK » et les mots-clés « Pierre Bellanger », « Skyrock » et « Difool » ont été cette semaine les mots les plus utilisés sur Twitter en France. Cela devient ainsi la plus grande manifestation virtuelle de France, sans compte les milliers de personnes présentes physiquement devant la radio rue Greneta à Paris.

Cette semaine, de nombreux artistes tels que Sexion d’Assaut, Soprano, Sefyu, Rohff, La Fouine, Sinik ou 113 se sont succédés dans l’émission de Difool pour apporter leur soutien à une radio qui les a propulsés en tête des ventes.

Même certaines radios concurrentes apportent leur soutien, tels que Radio France, France Inter ou France Info.

Aux dernières nouvelles, Pierre Bellanger a annoncé se porter acquéreur de l’ensemble du groupe et vouloir racheter les 70% de parts lui manquant. Il a fait preuve d’une grande fermeté mais s’est exprimé avec beaucoup d’émotions, touché aux larmes par le soutien que lui témoignent aujourd’hui ses équipes, les médias et les auditeurs. Il a également fortement recommandé au fonds Axa de revenir sur sa décision et a évoqué une « résistance sans faille » jusqu’à ce que la situation de crise évolue favorablement en faveur de l’image et la philosophie de Skyrock.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page