Accueil » Communication » FAI : Rien ne va plus chez Alice avec le licenciement de leur égérie

FAI : Rien ne va plus chez Alice avec le licenciement de leur égérie


Alice, le fournisseur d’accès à Internet a décidé de licencier « Alice » à cause de son amour pour un fils Kadhafi. Vanessa Hessler, l’égérie de la marque, s’est exprimée dans le magazine italien « Diva e Donna » sur sa relation avec Muatassim Kadhafi, un des fils du dictateur libyen, tué le 20 octobre dernier. Selon elle, « c’était une très belle histoire d’amour. C’était une relation passionnée, nous sommes restés ensemble pendant quatre ans ».

Vanessa Hessler va plus loin dans ses déclarations. Elle décrit la famille Kadhafi comme « des gens simples, comme vous et moi » et ajoute que « le peuple libyen n’est pas particulièrement pauvre ou fanatique. Il ne faut pas croire tout ce que l’on entend ». Choquée par ces propos, la société Telefonica a pris la décision de licencier sur le champ la jeune femme de 23 ans. Markus Göbe, le porte-parole de l’opérateur en Allemagne, a annoncé sur Twitter mettre « fin immédiatement à notre coopération avec Vanessa Hessler en tant qu’égérie publicitaire d’Alice ». Telefonica regrette en effet « l’absence de distance dans les commentaires de Vanessa Hessler sur le conflit en Libye ».

Il est vrai que de tels propos ne peuvent qu’affecter l’image de Alice. Cependant, vous allez me dire : Alice, ça existe encore ? A cela, je vous répondrai qu’effectivement, la marque existe toujours, mais elle a été rachetée par Free dont le but est de faire migrer l’ensemble de la clientèle vers les offres Freebox Revolution. Alice se concentre davantage sur des offres internet low coast.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page