Accueil » Communication » xBox One – PS4 : qui remporte la première manche ?

xBox One – PS4 : qui remporte la première manche ?


Duel, Round 1 : Microsoft et Sony se lancent dans une guerre qui va désormais durer plusieurs mois avec leurs consoles de nouvelle génération. Nintendo, dans une situation compliquée, tentera de jouer difficilement les arbitres avec sa Wii U. Les deux consoles phares, la xBox One et la Playstation 4, sortiront d’ici la fin de l’année 2013.

Dans ce 1er round, voici un comparatif qui vous donnera la possibilité de vous faire un premier choix. Quelle console va gagner ce duel ? Premiers éléments de réponses ci-dessous.

The Xbox One console, front view. 

Les fonctionnalités des consoles : net avantage à la xBox One !

Si on se limite aux fonctionnalités des deux consoles, la xBox One est nettement favorite. Alors que la PS4 se limitera à être une simple console de jeux vidéo, la machine de Microsoft est conçue pour être polyvalente, multifonctionnelle. Le système Kinect, vendu de série avec la machine, est un véritable capteur de mouvement qui permettra de faire fonctionner sa console sans manette, ni télécommande. La fonction OneGuide, véritable guide TV à la demande, répondra à la voix. En outre, le multitâche, utilisant la fonctionnalité intitulée Snap Mode, permettra à l’utilisateur de commander à la voix plusieurs applications fonctionnant en même temps parmi celles à sa disposition : jeux, films, Internet, Skype, VOD, etc. La xBox One nous promet une utilisation extrêmement complète du contenu multimédia dans son salon. De son côté, la stratégie de Sony est de continuer à se limiter strictement aux jeux, même si la VOD sera présente.

La Playstation 4 de Sony (à gauche) contre la xBox One de Microsoft (à droite)

La Playstation 4 de Sony (à gauche) contre la xBox One de Microsoft (à droite)

Du point de vue technique pur, la puissance des deux consoles sera équivalente. Si la carte graphique de la PS4 est certes meilleure sur le papier que celle de la Xbox One, la différence ne se verra pas à l’écran.

Capture d’écran 2013-06-15 à 02.07.02

Score : xBox One 1-0 PS4

Design : difficile à départager

La xBox One ressemble à un gros bloc rectangulaire. La console est élégante, mais un peu imposante. La finition est un mixte entre le mat et le brillant. On a l’impression de revoir les mêmes défauts graphiques que la xBox première du nom, mais avec des paramètres esthétiques reprenant les codes de la modernité. La manette est jolie, la Kinect également, mais la console est un peu grosse.

La Playstation 4 reprend certains codes graphiques de la Playstation 2. Elle affiche cependant un look moderne. En revanche, la manette est moche à souhait. Le pavé tactile est très mal conçu, il n’a aucun intérêt. Sony s’acharne à imposer un pavé tactile dont on pourrait très bien se passer.

Honnêtement, les deux consoles n’affichent pas un design produit fracassant. C’est assez décevant, il y avait vraiment la possibilité de concevoir des produits nettement plus esthétiques (cela ne reste que subjectif). Jony Ive, au secours !

Score : xBox One 0-0 PS4

Les manettes : gros avantage à la xBox One

Sony continue à proposer une DualShock, la 4ème du nom. C’est une manette qui a fait ses preuves, mais qui est aussi remplie de défauts ergonomiques. Pas de prise de risque par rapport aux versions précédentes, un pavé tactile inutile, une esthétique à revoir, une touche Share trop proche des touches directionnelles. Bref : c’est raté ! Seul point positif : le plastique au dos de la manette remplacé par un grip plus confortable. Ce que l’on aime en revanche est l’apparition d’un petit haut parleur et d’une prise casque. Microsoft a en revanche amélioré sa manette qui était déjà un must du point de vue ergonomique. Désormais, la manette est dotée de 4 moteurs vibrants derrière chaque gâchette, gérant le retour de force. L’immersion est totale !

La manette de la xBox One (à gauche) contre celle de la PS4 (à droite)

La manette de la xBox One (à gauche) contre celle de la PS4 (à droite)

Score : xBox One 1-0 PS4

Les jeux vidéos : la xBox One devant grâce à ses exclusivités

Le succès d’une console se fait essentiellement grâce à ses jeux. On se souvient de la Dreamcast, nettement meilleure sur le papier que la Playstation 2, qui a subi un énorme revers car les éditeurs n’avaient pas suivi Sega. Sur ce point, Microsoft présente les meilleures garanties pour attirer les gamers. La xBox One est nourrit de licences exclusives, c’est à dire de jeux qui ne seront jamais en vente sur la console de Sony. Parmi eux : « Ryse : Son of Rome », « Halo 5 », « Forza 5 », « Killer Instinct », « Dead Rising 3 », « Sunset Overdrive », « Below », « D4 », « Dead Rising 3 » et « Crimson Dragoon ». Dans ce combat, Microsoft est en tête, même si Sony affiche néanmoins un catalogue attractif sur PS4 : « The Order : 1886 », « Drive Club », « Killzone : Shadow Fall », « Infamous : Second Son » et « Knack ».

Score : xBox One 1-0 PS4

Rétrocompatibilité et interactivité : xBox One à côté de la plaque !

C’est très certainement l’un des points qui va jouer en faveur de la Playstation 4. Il n’y aura pas de rétrocompatibilité sur la xBox One. En clair, on ne pourra pas jouer avec ses jeux issus de la 360 sur la One. Quant à Sony, la firme a affirmé que la rétrocompatibilité serait disponible via le Cloud dès 2014.

Score : xBox One 0-1 PS4

En plus de cela, Microsoft oblige l’utilisateur à installer intégralement ses jeux sur la console. C’est un non sens, une console de jeux n’est pas un PC. Certes, le confort de jeu sera bien présent sur la One car il n’y aura plus besoin de disque pour passer d’un jeu à l’autre, mais ce qui fâche est le fait que Microsoft instaurera un système payant pour pouvoir installer un jeu sur une seconde machine. Cela va jouer en défaveur des prêts entre amis et, plus globalement, en défaveur du secteur des jeux d’occasion. Ne disons pas les choses à moitié : ce paramètre est totalement rédhibitoire et incompréhensible ! Tout partage est quasi-impossible. Cela joue à l’avantage de Sony qui va proposer un mode de partage facilité entre les consoles de ses amis. Les dirigeants expliquent avec humour, ci-dessous en vidéo, comment effectuer le partage de jeux sur PS4.

 [youtube]http://youtu.be/nca4Adb5NPA[/youtube]

Score : xBox One : 0-1 PS4

Services Internet en ligne : Sony n’exige pas de connexion au web pour faire fonctionner sa machine

Microsoft impose une connexion obligatoire à Internet toutes les 24 heures. Sans cela, il est impossible de jouer. En clair, pas d’internet équivaut à mettre sa machine au placard. C’est un second point qui est également rédhibitoire. Tout le monde ne bénéficie pas d’une connexion haut débit ou de haute qualité, sans parler des personnes qui emmènent leur console en vacances, un endroit où il n’y a généralement pas de connexion. Selon moi, Microsoft va inévitablement devoir revenir en arrière sur ce point pour éviter de mettre toutes ses chances à l’eau dans cette guerre des consoles. En attendant, c’est un point positif en faveur de la PS4 qui n’impose pas la connexion obligatoire à Internet.

Score : xBox One : 0-1 PS4

Concernant les services en ligne, le xBox Live Gold reste payant. La nouveauté vient du fait que Sony propose également son service internet payant alors qu’il était gratuit jusque-là : 5 euros par mois pour pouvoir jouer en ligne. Les tarifs seraient donc équivalents entre les deux concurrents.

Score : xBox One : 0-0 PS4

Le prix : xBox One plus chère, mais plus complète

La PS4 sera vendue en France à 399 euros. C’est 100 euros de moins que la xBox One. Cependant, ne vous y trompez pas, la console de Sony est vendue sans la Playstation Eye alors que Microsoft a inclus dans son pack le système révolutionnaire Kinect. Sony prévoirait d’ailleurs un pack console + Playstation Eye pour 499 euros. Les consoles de jeux seront donc vendues au même prix, mais l’avantage est finalement pour Microsoft qui présente une Kinect extrêmement évoluée. Cependant, comme ce système doit être obligatoire connecté à la console pour que la machine fonctionne, c’est une qualité qui devient un défaut.

Microsoft avait vendu sa xBox 360 au prix de 399 euros lors de son lancement, alors que Sony avait proposé sa console à 599 euros. L’avantage tournait alors largement en faveur de la xBox 360 dans les ventes qui pratiquait une politique tarifaire plus attractive. Sony a compris ses erreurs et proposera un tarif compétitif pour sa PS4, alors que Microsoft va se lancer dans une politique tarifaire qui peut faire couler sa machine. 100 euros d’écart est une somme énorme dans ce secteur, cela risque de ne pas profiter à la One.

Score : xBox One 0-1 PS4

Conclusion : PS4 emporte le 1er Round face à la xBox One

Sony est sur les bons rails : elle propose une console avec des caractéristiques techniques alléchantes, tout en étant beaucoup moins contraignante dans son utilisation. La différence de prix est également un argument de poids dans la lutte entre les consoles Next-Gen. Le combat n’est pas terminé, Microsoft n’en restera pas là. En attendant, la PS4 est en tête des pronostics.

Score final : xBox One 3 – 4 PS4

duel sony microsoft

3 commentaires

  1. Excellent article concernant le battle entre la Xbox et la Ps4… sincèrement je pense que la Xbox One sera tout le meilleur choix à adopter… autant pour les jeux que pour son interface qui devrait tout comme actuellement être supérieure.
    Par contre niveau tarif pour moi microsoft prend des gros risques… bref affaire à suivre!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page