Accueil » High-Tech » Casques VR : Quand le fantasme devient réalité (virtuelle)
Casques VR : Quand le fantasme devient réalité (virtuelle)
"Mark Zuckerberg" (CC BY-SA 2.0) by  Alessio Jacona

Casques VR : Quand le fantasme devient réalité (virtuelle)


La réalité virtuelle est un serpent de mer. Depuis une vingtaine d’années, le sujet fait des allers-retours dans l’actualité au gré de ses évolutions. Mais il semble bien que la technologie soit aujourd’hui à un tournant de son histoire et l’on peut avancer sans trembler : 2016 sera l’année de la réalité virtuelle.

L’avenir de la VR (pour Virtual Reality) paraît en tout cas radieux. D’après la banque Goldman Sachs, le marché pourrait même dépasser en valeur celui de la télévision dès 2025. La banque américaine estime en effet que les revenus devraient atteindre près de 110 milliards de dollars dans moins de 10 ans. À titre de comparaison, seul le marché du PC portable peut rivaliser avec une estimation établie à 111 milliards de dollars.

Alors bien sûr, les grands noms de la technologie sont sur le pont, prêts à s’affronter dans une bataille qui s’annonce déjà épique. Facebook a été le premier à affirmer ses ambitions dès 2014 en achetant Oculus, l’un des pionniers dans ce domaine. L’ainé des casques VR, l’Oculus Rift a vu le jour le 29 mars dernier. HTC, le fabricant de smartphone taïwanais s’est quant à lui associé à Valve, un des éditeurs de jeux video pour PC les plus importants afin d’imaginer HTC Vive, officiellement sorti 1er avril 2016. Enfin, Sony ne pouvait pas manquer à l’appel. Sa version, la Playstation VR est certainement la plus attendue par les joueurs du monde entier. Les comparaisons techniques seront certainement utiles à ceux qui songent déjà à leur liste de Noël. Si l’Oculus Rift et L’HTC Vive sont sortis il y a quelques petites semaines, il est encore très difficile de les dénicher, quant à la Playstation VR, elle est espérée pour le mois d’octobre prochain à un tarif qui devrait faire trépigner. Les joueurs les plus accros (ou les plus fortunés) ne vont certainement pas résister longtemps.

En termes d’expérience de jeu, la réalité virtuelle va sans aucun doute révolutionner les habitudes des gamers, les casques nous feront entrer de façon spectaculaire à l’intérieur même des jeux. Les amateurs de science-fiction seront servis avec d’un côté la PS VR pour laquelle DICE et Lucasfilm développent un Stars Wars Battlefront. Côté Oculus, Valkyrie a déjà fait bien des émules. Les zombies killers seront eux aussi bien servis. Par exemple, HTC Vive a développé The Brookhaven Experiment où l’on doit, naturellement, abattre un maximum de claudicants décharnés. Espérons cependant que les jeux de tirs et de tueurs de monstres ne soient pas privilégiés aux dépens d’expériences tout aussi excitantes : imaginez-vous actionner les machines à sous en ligne ou dévaler les pistes de ski de SSX…

Si le monde des jeux vidéo et les gamers qui le peuplent sont les plus excités à l’idée de découvrir ces nouveaux joujous, la technologie de la réalité virtuelle est déjà exploitée dans de nombreux secteurs professionnels. Le monde scientifique s’est par exemple déjà emparé du sujet. Le 14 avril dernier à Londres, s’est tenue une première : une opération chirurgicale a été retransmisse en direct à 360 degrés grâce à la réalité virtuelle. Visible sur Youtube, la vidéo immerge le spectateur-médecin du monde entier dans le bloc. Il peut y suivre le moindre geste du médecin et ainsi parfaire son apprentissage. Le domaine du tourisme ne sera pas en reste non plus. Quoi de plus tentant qu’une expérience sur place pour préparer ses voyages ? Avis aux touristes de l’extrême, la commune de Saint-Gervais a déjà lancé en collaboration avec Google une ascension virtuelle du Mont-Blanc ! Edifiant !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page