Accueil » Mobiles » Smartphones » Orange se lance dans le « low-cost » pour contrer Free. Est-ce vraiment intéressant ?

Orange se lance dans le « low-cost » pour contrer Free. Est-ce vraiment intéressant ?


Après Bouygues Telecom et SFR, c’est au tour de France Télécom de se lancer dans la bataille du low-cost dans le secteur de la téléphonie mobile, avec une nouvelle marque, Sosh. L’objectif est clair : préparer « l’arrivée de Free dans le mobile » et améliorer son positionnement par rapport à la concurrence actuelle.

Sosh sera une marque « entièrement digitale », vendue uniquement sur Internet. Il s’agira d’une offre sans engagement qui proposera deux types de forfaits à tarifs avantageux. Rien d’innovant, SFR et surtout Bouygues Telecom se sont déjà alignés sur ce secteur depuis plusieurs semaines.  Baptisée « B&You », l’offre de Bouygues Telecom propose des forfaits moins chers, et sans service client, qui s’adressent donc à des utilisateurs eux aussi plus à l’aise avec Internet.

Cet engouement pour le low-cost est étroitement lié à l’arrivée imminente de Free qui pourrait arriver dès octobre 2011 avec des tarifs très bas.

Le problème est de savoir si ces offres sont réellement intéressantes. La réponse est claire : oui si vous souhaitez conserver votre mobile, mais ce n’est pas le cas si vous voulez changer de téléphone. En effet, le coût d’acquisition des téléphones sera en très forte hausse car la stratégie des offres low-cost est de baisser fortement les subventions de ces petits appareils. En faisant un calcul sur 12 ou 24 mois, le forfait soi-disant attractif pourrait finalement vous coûter plus cher. Soyez donc vigilant avant de vous lancer dans le choix d’une offre mobile.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page