Infos de dernière minute
Accueil » Mobiles » Smartphones » La Saint Sylvestre, jour de référence pour les SMS

La Saint Sylvestre, jour de référence pour les SMS


La Saint Sylvestre va vous permettre de passer à la nouvelle année. Il est minuit, vous célébrez la nouvelle année avec votre famille et vos amis et vous vous dites qu’il serait bien sympathique d’envoyer un SMS à vos proches pour leur montrer que vous ne les avez pas oublié. Et là, un problème : les opérateurs, à la traine, n’ont pas prévu assez large et nous assistons au bug de l’année : les SMS arrivent quelques heures plus tard et pire encore, certains sont facturés jusqu’à 500 fois plus cher que son coût initial.

Cette année, les opérateurs déclarent se préparer pour faire face à la montée en charge brutale et massive du trafic. Il faut rappeler qu’en 2012, Orange avait enregistré un pic de 24 000 SMS par seconde juste après minuit, rien que pour les messages envoyés en France. Au total, plus de 930 millions de SMS avaient été envoyés l’an dernier par Orange, SFR et Bouygues Telecom dans la nuit du 31 décembre 2010 et la journée du 1er janvier 2011.

Malgré l’engouement pour Twitter et Facebook sur mobile, les SMS devraient encore une fois être très utilisés par les mobinautes, d’autant qu’ils sont désormais inclus en illimité dans la plupart des forfaits. Il ne fait aucun doute qu’un nouveau record sera établit à l’issue du 1er janvier 2011. SFR estime que 300 millions de textos seront envoyés par ses clients ce jour là, ce qui représente une croissance de 20 % par rapport à l’an dernier. Bouygues Telecom estime que le nombre de textos atteindra 350 millions de SMS et Orange n’a pas donné d’estimations.

Si l’envoi de ces SMS n’a pas de véritable enjeu financier pour les opérateurs, ces SMS étant généralement inclus en illimité dans l’offre de ses clients, cela représente un challenge technologique important avec la volonté de véhiculer une image positive auprès de leurs clients en cas d’absence de bugs. Rappelons que l’année dernière, cet évènement un flop considérable pour Orange qui avait surfacturé certains de ses clients et qui avait envoyé les SMS en de multiples exemplaires à leurs destinataires.

Cette année, les opérateurs ont mis les moyens : Orange a mis en place un service spécifique de 75 personnes, SFR 70 personnes, et Bouygues Telecom une trentaine pour surveiller la fréquence d’envoi et résoudre les problèmes le plus rapidement possible lors de la montée en charge brutale et massive du trafic.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page