Accueil » High-Tech » iPad Pro : à qui s’adresse cette tablette ?
iPad Pro : à qui s’adresse cette tablette ?

iPad Pro : à qui s’adresse cette tablette ?


Apple étend sa gamme d’iPad en proposant un format 12,9 pouces : l’iPad Pro. C’est une taille équivalente à sa gamme Macbook Air et Macbook Pro milieu de gamme. L’ambition pour Apple est d’en faire une tablette professionnelle transportable, convertible en ordinateur portable au besoin, au même titre que la Surface Pro de Microsoft. La clientèle professionnelle peut-elle être séduite par ce petit bijou ?

iPad-Pro-apple

iPad Pro : une tablette particulièrement puissante et un stylet révolutionnaire !

Apple a mis les petits plats dans les grands en proposant une machine très puissante grâce à son processeur A9X. Les logiciels de graphismes tels qu’Autocad ou Photoshop n’auront aucun mal à fonctionner de façon fluide sur la machine. Grâce à son format 12,9 pouces, travailler sur cette machine est un jeu d’enfant, que ce soit pour faire du montage, de la retouche ou de la bureautique grâce à son clavier de taille identique à un MacBook. La grande surface de l’écran de l’iPad Pro (2742 x 2048 points) permet de profiter pleinement de la fonction de partage d’écran d’iOS 9. C’est idéal pour consulter un site Internet dans une moitié de l’écran, tout en prenant des notes dans l’autre moitié. En usage courant, cette grande taille est parfaite pour regarder des films. Les quatre haut-parleurs qui équipent la tablette permettent d’avoir un son stéréo de grande qualité.

Par ailleurs, Apple a dégainé un stylet totalement révolutionnaire qui ressemble clairement à un crayon. Steve Jobs, qui a longuement lutté contre cette technologie, doit se retourner dans sa tombe. Quoi qu’il en soit, ce stylet est particulièrement efficace pour écrire ou dessiner, notamment parce qu’il parvient à détecter la pression exercée.

apple-pen-stylet

Ipad Pro : une tablette qui devient ordinateur portable grâce à son clavier housse

L’atout de cette tablette est aussi son smart keyboard vendu en option. Il s’agit d’une housse magnétique pour l’iPad intégrant un clavier. Cela ressemble à s’y méprendre à la stratégie adoptée par Microsoft avec sa Surface.

Apple répond de façon intelligente à la concurrence car Microsoft possède une tablette/ordinateur particulièrement attirante avec sa Surface Pro 3. L’iPad Pro a pour but de cannibaliser le même marché et ciblant un public identique.

iPad Pro : au même titre que la Surface, une tablette ordinateur efficace !

Tout comme la Surface Pro de Microsoft, l’iPad Pro est une machine puissante, particulièrement mobile, très légère et qui possède une longue autonomie de 10 heures. L’ambition est d’être un ordinateur portable tactile mais aussi une tablette professionnelle et de salon. L’iPad n’est clairement plus seulement un objet de loisirs, il est aussi un outil de productivité.

L’iPad Pro : quelques points négatifs

En observant la technologie proposée, la tablette n’est pas hors de prix : 799 euros pour la version de base hors accessoire. Mais quand on prend du recul, on sent que cette machine peut vous couter très chère : 949 euros pour la version idéale, 149 euros pour le clavier housse et 99 euros pour le stylet, soit la somme de 1197 euros ! À ce prix là, vous pouvez obtenir un MacBook ! Il est donc important de bien cibler vos besoins et ainsi savoir si cette tablette est vraiment faite pour vous.

Par ailleurs, au-delà de son prix, la taille imposante de l’iPad Pro induit des problèmes d’ergonomie : en pinçant la tranche, vous aurez une sensation de déséquilibre. En plaçant une main en dessous, l’iPad peut glisser facilement. Et en la tenant à deux mains, cela limite l’utilisation de l’appareil. Cette machine n’est donc pas forcément idéale pour tous les usages.

Finalement, quel public pour l’iPad Pro ?

Avec l’iPad Pro, Apple vise surtout les créatifs, les médecins, les architectes et les commerciaux, ainsi que les habitués des suites bureautiques. Le mariage du grand écran et du stylet permet de dessiner et de retoucher des images en détail. L’iPad Pro peut interpréter la pression entre 5 et 500 g, ce qui permet, avec les applications adéquates, de travailler comme sur une tablette graphique.

Si l’iPad Pro se vendra moins qu’un iPad Air ou un iPad Mini davantage dédié au grand public, il ne fait aucun doute que l’iPad Pro saura, à terme, séduire un public plus spécifique dans un environnement professionnel.

En savoir plus >>

Un commentaire

  1. Apple accusait ses concurrents de le copier mais aujourd’hui j’ai l’impression que c’est lui qui copie ses concurrents… La marque serait-elle toujours aussi innovante qu’autrefois ? J’attends qu’on nous le prouve !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page