Accueil » Marketing » Image de marque » Intersport fait son grand retour en publicité télévisée

Intersport fait son grand retour en publicité télévisée


Intersport fait son grand retour sur nos écrans publicitaires télévisés. Piloté par l’agence Marystone, le groupe a choisi de miser sur l’émotion pour attirer tous les publics.

Un retour d’Intersport sur nos écrans après 7 ans d’absence

Cela faisait 7 ans que nous n’avions pas vu Intersport, marque de distribution d’articles de sport, en télévision. Pour son grand retour, la marque tente de frapper fort avec un spot publicitaire de 2 minutes 25.

Intersport au service de l’ambition des nouveaux sportifs

Ce spot raconte l’histoire d’une jeune femme qui croise un groupe de coureurs à pied dans la rue. Cela provoque chez elle l’envie de se remettre au running. C’est alors que nous suivons son parcours de l’achat du matériel à son entrainement intensif puis à son succès.

Marystone et la volonté de raconter une histoire

Ce spot publicitaire induit le succès, la fierté et l’ambition d’un projet suscité par l’envie de se dépasser. Et cette envie est favorisée par l’aide d’Intersport car tout le projet commence par là. En misant sur un format publicitaire long, la marque, accompagnée par l’agence Marystone, a la volonté de raconter une histoire.

Et dans cette histoire, le choix de la musique n’est pas anodin. Le titre Glorious du rappeur Macklemore correspond parfaitement à la narration. Les paroles (traduites en français) : « Je suis de retour comme si je n’étais jamais parti, un autre sprint, une autre marche, un autre jour, une autre respiration. » Ce spot TV sonne juste car si cette histoire est celle de son héroïne, elle peut être celle de Monsieur tout le monde qui décide de se remettre au sport. Intersport nous redonne l’envie de nous dépasser et c’est ça qui compte. Le message est simple et il passe bien.

Un tournage Parisien à la sauce Provinciale

Dans ce spot, on peut remarquer la volonté de l’équipe de tournage de faire le focus sur l’héroïne tout en fixant une seconde caméra sur les runners afin de ne rien manquer de son défi. Il a fallu 3 jours de tournage à Paris et en région parisienne pour réaliser ce film publicitaire. Réalisé par Vincent Lobelle, l’idée est de dépayser le téléspectateur afin de ne pas reconnaître nécessairement Paris. L’enjeu est de ne pas exclure les provinces qui représentent un public cible conséquent. Plutôt bien joué !

Le pari est réussi pour la marque qui met en avant sa nouvelle signature : « Le sport, la plus belle des rencontres ».

 

Article connexe : Nike milite pour l’égalité hommes – femmes en détournant des panneaux de signalisation !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page