Accueil » Internet » La tablette à 1 euro par jour pour les étudiants : est-ce vraiment intéressant ?

La tablette à 1 euro par jour pour les étudiants : est-ce vraiment intéressant ?


Une tablette tactile à 1 euro par jour. Beaucoup s’interrogent sur le véritable intérêt de la mesure. Pour rappel, le ministère de l’Enseignement supérieur, en association avec l’opérateur Orange, a mis en place la vente de tablettes tactiles à 1 euro par jour pendant deux ans, abonnement à Internet mobile 3G inclus. Dans un premier temps, cette offre est réservée aux 10.000 premiers étudiants de l’enseignement supérieur qui en feront la demande. Les tablettes concernées : l’iPad 2 d’Apple ou la Galaxy Tab de Samsung. Alors, est-ce vraiment une offre intéressante ?

Pour 1 euro par jour, vous avez une tablette tactile et son abonnement au seul prix de l’abonnement. Vous pensez pouvoir faire mieux ? Sur deux ans, cela fait 730 €. Cela peut être une offre géniale ou cela peut être, à l’inverse, une offre très chère selon l’utilisation de sa tablette et les abonnements que l’on possède déjà auprès d’opérateurs téléphoniques ou internet.

En effet, la mesure oblige les étudiants à prendre des forfaits 3G alors qu’en WiFi ou en bluetooth et avec un téléphone Androïd (ou un iPhone jailbreaké), on peut naviguer sur Internet aisément et sans forfait avec une connexion aussi bonne. Du coup, pour ceux qui ont déjà un forfait téléphonique avec connexion internet illimitée, l’offre est peu intéressante. L’achat d’une tablette avec une simple connexion WiFi, soit 499 euros pour l’iPad 2 16Go, suffit amplement. Cela représente une différence de prix 231 euros tout de même.

iWork

iWork, la suite bureautique iPad

Même pour ceux qui ont un forfait téléphonique, disons-le, obsolète, cela n’est pas forcément intéressant. En effet, l’offre comprend un forfait data 1 Go mensuel et non pas un forfait illimité. Ne croyez donc pas surfer en 3G en illimité comme sur l’iPhone. Il vaut peut-être mieux passer au smartphone connecté à Internet qu’à la tablette 3G. Le véritable intérêt réside dans les cas où vous n’avez pas de forfait téléphonique avec Internet et que vous avez quand même besoin d’utiliser la 3G occasionnellement. Cela représente un forfait internet sur tablette à seulement 9,63 euros par mois [(730 – 499) / 24]. Pour être clair : si vous disposez fréquemment d’un réseau WiFi et/ou que vous avez un Androïd ou iPhone Jailbreaké, l’offre n’est pas intéressante. Si vous avez besoin de vous connecter de façon indispensable en 3G, cette offre est faite pour vous. En plus, il faut le dire, le coup du crédit est gratuit, ce qui un point à ne pas négliger lorsque l’on est étudiant.

Par contre, dernier argument qui va à l’encontre de l’offre : le concurrent Archos. Archos, exclu par Orange de l’offre, souhaite bien se démarquer en contre-attaquant. Orange argumente sur cette éviction en évoquant des « problèmes techniques et commerciaux ne correspondant pas au cahier des charges » fixé par l’opérateur. Il est implicitement évident que Samsung promet une belle marge à la clé pour les ventes de produits Samsung dans les boutiques Orange, ce qui a pour conséquence de mettre en avant la marque coréenne par l’opérateur auprès de Ministère et de ses clients potentiels. Ce n’est pas pour rien que Orange cherche à « refourguer » depuis des années des mobiles Samsung à tout va. Le président fondateur d’Archos, Henri Crohas, dénonce un manque de soutien à l’industrie française. Du coup, il promet une offre à 50 centimes par jour, ce qui est plutôt astucieux et audacieux. Pour la marque française, il ne reste plus que l’opérateur à trouver pour jouer le jeu, mais ce qui est sûr, c’est que cela va apporter encore plus de brouillard à la mesure prévue par Laurent Wauquiez. Mais bon, il faut le dire, un Archos n’est pas un iPad ou une Galaxy Tab qui sont, à ce jour et de loin grâce à leur polyvalence, les meilleures tablettes sur le marché.

Que vous choisissiez ou non l’offre étudiant, vous équiper d’une de ces deux tablettes changera inévitablement votre façon de consommer le numérique.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page