Infos de dernière minute
Accueil » Communication » Le retour à la musique payante : les mesures alternatives fonctionnent, l’exemple par Spotify

Le retour à la musique payante : les mesures alternatives fonctionnent, l’exemple par Spotify


C’est fait, Spotify a atteint le million d’utilisateurs payants ! La société suédoise de musique en ligne a annoncé avoir dépassé ce cap hier. Cela représente près d’un utilisateur sur 6 du service. Selon Daniel Ek, co-fondateur de Spotify, c’est un « grand cap » et cela démontre le potentiel de ce type d’offre pour le marché de la musique.

Il faut rappeler que Spotify a été fondé 2006 afin de proposer un service légal d’écoute et de téléchargement de musique à la demande. La plateforme est accessible en Grande-Bretagne, en Espagne, en France, en Suède, en Norvège, en Finlande et aux Pays-Bas.

Spotify propose deux offres payantes, l’une à 4,99 euros et l’autre à 9,99 euros par mois. Pour les utilisateurs qui se contentent de la version gratuite, l’offre est financée par la publicité. Deux offres gratuites sont proposées. La première est limitée à une écoute de 20 heures de musique par mois, tandis que l’autre ne possède pas de limite mais une invitation d’un tiers est indispensable pour pouvoir s’inscrire. En France, Deezer est la plateforme qui se rapproche le plus de Spotify, tant du point de vue de l’offre que de la stratégie marketing.

Deezer

Deezer propose également une offre mixte gratuit/payant

Prochain objectif de la firme : préparer un lancement aux Etats-Unis pour un budget annoncé de près d’un milliard de dollars. En effet, il faut d’abord négocier des accords avec les principaux acteurs de l’industrie du disque et vaincre leur défiance face à son modèle gratuit/payant d’écoute gratuite de musique en streaming. Cela est en bonne voie car Spotify a obtenu les accords de Sony Music, EMI et Universal.

Face à une industrie en crise, ce modèle économique commence à convaincre !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page