Accueil » Mobiles » Smartphones » Arrivée de Free mobile : l’heure du premier bilan pour la concurrence

Arrivée de Free mobile : l’heure du premier bilan pour la concurrence


L’arrivée tant attendue de Free mobile aura eu l’effet escompté : bouleverser totalement le marché de la téléphonie mobile. La preuve en est, Free a déjà conquis environ 1,5 million de clients en un mois. Les résultats ont largement dépassé les prévisions du groupe Iliad. Il est donc l’heure de faire un premier bilan et de se demander si les concurrents ont vraiment pâti de la tendance pro-Free.

Orange s’en sort pas si mal : « Au 15 février 2012, la base d’abonnés mobiles d’Orange a baissé de 201.000 abonnés, représentant environ 0,7% de son parc mobile qui comptait plus de 27 millions d’abonnés en France au 31 décembre 2011 », a précisé le groupe dans un communiqué diffusé en marge de la publication de ses résultats annuels 2011.

Grâce à Sosh, sa marque Low-cost, Orange a su amortir la casse. En outre, l’accord d’itinérance compense la perte du chiffre d’affaires. En effet, n’oublions pas que Free va reverser 1,5 milliards d’euros sur 6 ans pour avoir le droit d’utiliser le réseau d’Orange.

En revanche, la situation est plus compliquée pour les autres opérateurs. Même si les autres offres low cost ont subi des révisions tarifaires pour se rapprocher de celles de Free Mobile (mais sans les égaler), cela n’a pas empêché la fuite des clients. Aucun chiffre précis n’a encore été annoncé officiellement par SFR et Bouygues Telecom.

Pour faire un premier bilan, Free Mobile aura inévitablement un impact significatif sur les résultats des opérateurs en France et surtout pour SFR et Bouygues Télécom qui ne sont pas concernés d’accord d’itinérance.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page