Infos de dernière minute
Accueil » Mobiles » Smartphones » L’Arcep confirme que Free Mobile respecte ses engagements

L’Arcep confirme que Free Mobile respecte ses engagements


L’autorité de régulation des télécoms le confirme par le biais de Jean-Ludovic Silicani, son président : le réseau de Free Mobile couvre bien les 27 % de la population française, en respect avec le contrat fixé à l’origine pour obtenir la licence de téléphonie mobile 3G.

Cette annonce a de quoi apaiser les esprits, surtout auprès des nouveaux abonnés Free Mobile. Le groupe dispose à ce jour de 950 stations en état de service dont 753 sont en fonctionnement effectif. Selon les conclusions de Jean-Ludovic Silicani, « L’obligation réglementaire est donc bien atteinte ».

Concernant l’utilisation supposée abusive du réseau d’Orange, avec lequel Free a conclu un accord d’itinérance, le rapport de l’Arcep va dans le même sens : la part du trafic qui transite par le réseau de Orange dans le cadre du réseau d’itinérance « est sensiblement moins importante qu’à la mi-janvier, ce qui montre bien que Free continue à déployer son réseau ».

Enfin, l’Arcep a tenu à être claire vis à vis des concurrents : l’utilisation abusive ou non du réseau d’Orange ne relève en rien d’une obligation réglementaire mais du respect ou non d’un contrat de droit privé conclu entre Free et Orange. En clair, ni SFR, ni Bouygues Telecom ne peuvent intervenir car ils ne sont pas concernés par ce contrat. Quoi qu’il en soit, l’Arcep estime qu’avec 1,5 à 2 millions d’abonnés Free mobile contre 30 millions pour Orange, cela « n’est pas de nature à bouleverser l’économie technique du réseau mais plutôt le modèle économique du contrat ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page