Accueil » Internet » Twitter cherche la rentabilité avec un abonnement payant !
Twitter cherche la rentabilité avec un abonnement payant !

Twitter cherche la rentabilité avec un abonnement payant !


Twitter teste actuellement en beta un abonnement de 99 dollars par mois qui permettait d’avoir plus de visibilité. À l’inverse de Facebook qui devrait toujours être gratuit pour ses utilisateurs, les dirigeants de Twitter font le pari du payant, surtout pour les entreprises.

Un abonnement Twitter payant dédié aux PME et aux marques !

Twitter envisage de proposer aux marques un abonnement payant qui coûterait 99 dollars par mois aux Etats-Unis. L’offre est en cours de test par la plateforme de microblogging. C’est un pari risqué, mais la firme ne semble plus avoir le choix : elle cherche à trouver une certaine rentabilité et cela doit sans doute passer par une formule payante.

Une offre payante pour davantage de visibilité

Avec cette offre, Twitter ne propose pas de fonctionnalités premium. L’idée est plutôt d’aider les comptes concernés à avoir plus de visibilité. Il ne s’agit pas seulement de publications sponsorisées, mais finalement d’un système qui fonctionnerait de façon automatisée et qui impliquerait un gain de temps pour les utilisateurs abonnés. « Au lieu de créer et d’optimiser des campagnes publicitaires sur Twitter, ce programme fera le gros du travail », lit-on sur la page de ce programme. « Vous avez juste à continuer à utiliser Twitter comme vous le faisiez – poster des mises à jour, des liens, et des médias que vous voulez partager avec une plus large audience. Et, la promotion de vos tweets sera automatisée ».

Twitter dans l’impasse ?

Cet abonnement est-il la première étape vers un Twitter de moins bonne qualité ? En effet, cette fonctionnalité qui automatisera le processus de visibilité pourrait réduire la qualité des publications qui s’affichent sur nos fils d’actualité. Si le service est moins bon, il sera forcément à terme moins utilisé. L’algorythme de cette formule payante a intérêt a être efficace.

Par ailleurs, cet abonnement annonce-t-il l’arrivée d’autres formules payantes ? Très probablement car Twitter n’arrive pas à faire de profits et se retrouve dans une situation délicate. Une version payante de l’outil TweetDeck est d’ailleurs à l’étude ; elle permettrait d’accéder à des fonctionnalités supplémentaires.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page