Accueil » Communication » France Télévisions se place [enfin] sur le créneau du numérique

France Télévisions se place [enfin] sur le créneau du numérique


Depuis le 7 avril, les heureux possesseurs d’iPhone et iPad ont pu constater l’arrivée d’une application « France Télévisions » qui donne la possibilité de lire le contenu des chaines du groupe en direct, mais qui permet aussi de voir ou revoir les contenu déjà diffusés en cliquant sur Pluzz*. C’est un premier pas vers la stratégie numérique de France Télévisions qui souhaite se centrer sur 3 axes : une application mobile pour smartphones et tablettes, une refonte de ses sites web et la création de deux plates-formes, la première dédiée à l’information en continu et l’autre au sport.

Cette stratégie apparait en aval des grandes chaines privées telles que TF1 ou M6. L’avantage pour France Télévisions est que son application fonctionne plutôt bien et elle permet d’accéder aux 5 chaines du groupe en direct ainsi qu’aux programmes de rattrapage pendant 7 jours après sa première diffusion. L’axe « réseau social » a également été pris en compte avec la présence de boutons de partage pour Facebook et Twitter. Dans les prochains mois, l’objectif sera de produire des programmes pour les téléviseurs connectés, le web et les écrans mobiles.

Selon Bruno Patino, « avec la multiplication des écrans et l’explosion des réseaux sociaux notamment, France Télévisions ne peut pas limiter son offre au téléviseur, il faut proposer des programmes pour tout le monde et pour tous les usages, présents et à venir ».

A l’avenir, des partenariats avec Youtube et Dailymotion sont même en prévision.

* Pluzz est également disponible sur Internet sur le site Pluzz.fr : il s’agit d’un service gratuit de Télévision de rattrapage qui permet aux internautes d’avoir accès à l’ensemble des programmes du groupe pendant 7 jours après sa première diffusion.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page