Accueil » Buzz » Bad buzz pour McDonald’s

Bad buzz pour McDonald’s


Mauvais buzz pour McDonald’s sur la toile. Steve Mann, un touriste canadien qui portait des lunettes sur mesure pour des raisons de santé, a été agressé par des employés du McDonald’s des Champs-Elysées à Paris. Le touriste, choqué par la situation a décidé de raconter son histoire sur Internet mardi 17 juillet. Son récit a fait le tour des réseaux sociaux et a provoqué l’indignation des internautes.

Face à la pression, McDonald’s a aussitôt réagi en menant une enquête interne.

Steve Mann est malvoyant. Pour mieux voir, il a inventé des lunettes de vue sur mesure fixées sur son crâne. Sur le plan esthétique, elles ressemblent fortement aux futures lunettes à réalité augmentée conçues par Google. Le 1er juillet, durant ses vacances à Paris, Steve Mann décide de se restaurer au McDonald’s des Champs Elysées avec sa femme et ses enfants. Le personnel du McDonald’s, étonné en voyant ces lunettes suspectes, a donc décidé d’expulser violemment du restaurant le touriste après avoir tenté en vain de lui ôter ses lunettes fixées sur son crâne.

Les lunettes de Steve Mann (à gauche) et celles de Google (à droite)

Le souci pour la chaine de restauration est que tout se dit et tout se diffuse plus facilement sur le web. Du coup, cette attitude a été fortement dénoncée par les internautes.

Il convient de préciser que Steve Mann est muni d’un justificatif médical et d’une notice technique pour expliquer la situation. Les employés de la chaine de restauration rapide n’ont rien voulu savoir.

Le buzz est tel sur la toile que de nombreux internautes ont décidé de boycotter McDonald’s, notamment sous Twitter avec le hashtag #mcdogate. Certains s’en amusent : « Bonjour, un Menu Big Mac, avec une grande frite et un grand cocard s’il vous plaît. ? #McDoGate », exprime un internaute.

En revanche, certains ont du recul par rapport à ce buzz en se demandant si Steve Mann n’en profite pas pour faire finalement la promotion de son produit high-tech. Quoi qu’il en soit, face à cette publicité négative, McDonald’s a pris le sujet très au sérieux en menant une enquête interne et en exprimant ceci sur la toile : « Nous avons été informés (…) d’une réclamation concernant un consommateur canadien qui déclare avoir été l’objet d’une altercation avec des personnels McDonald’s (…). Comme toute réclamation de consommateurs, celle-ci fait l’objet d’une enquête interne approfondie pour faire toute la lumière sur les faits » […] « Bien sûr, si les faits tendaient à impliquer un ou plusieurs membres du personnel de l’établissement, nous prendrons les mesures adaptées. Pour l’heure, nous en appelons à la patience afin de permettre la collecte d’informations sur un événement qui se serait produit il y a plus de deux semaines ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page