Accueil » Internet » Le début de la fin pour Facebook ?

Le début de la fin pour Facebook ?


En mai dernier, Facebook faisait son entrée en Bourse. Quatre mois plus tard, le résultat est pire que tout ce que l’on pouvait imaginer : l’action a perdu plus de la moitié de sa valeur par rapport à son cours d’introduction de 38 dollars (il est aujourd’hui autour de 19 dollars). La plus grande réussite du web est en train de s’écrouler. C’est la dure recette d’une entreprise ayant grandi trop vite.

L’effet de mode est-il passé ?

Si Facebook est le réseau social de référence, il semble être de plus en plus délaissé par ses utilisateurs. Si de nouveaux comptes sont toujours créés, les internautes, en particulier outre-atlantique, sont nettement moins impliqués : de plus en plus de comptes ne seraient d’ailleurs plus du tout utilisés.

A cela, Facebook a répondu en rachetant il y a quelques semaines Instagram, le site de partage de photos à la mode sur iPhone. Plus récemment, Dropbox a fait son entrée dans Facebook pour faciliter le partage de documents.

Le réseau social de Mark Zuckerberg reste une référence : malgré le léger recul du nombre d’utilisateurs actifs, Facebook a encore de nombreux atouts entre ses mains.

La fin de Facebook à cause de la Bourse ?

L’action Facebook a été surévaluée, c’est incontestable. Il ne semble pas très intéressant d’acquérir des parts. Pourtant, il y a un point fort sur lequel Facebook peut rassurer ses investisseurs : le réseau social possède des données personnelles considérables et surtout monétisables.

Dans la pratique, le résultat n’est pas le même : les annonceurs qui ont tenté l’expérience d’une campagne publicitaire sur Facebook restent pour l’instant dubitatifs. Il va falloir encore un peu de temps pour convaincre aveuglément les investisseurs de parier sur Facebook plutôt que sur la concurrence.

Une concurrence redoutable !

Outre les réseaux professionnels tels que Viadeo et LinkedIn, nous avons de vrais concurrents à Facebook. Le premier se nomme Google+ : on connait la force de frappe de Google et il ne fait aucun doute que la firme va mettre le paquet pour devenir leader sur ce secteur.

Citons également Pinterest qui permet à ses utilisateurs d’épingler photos ou vidéos. Le site fait actuellement plus de 10 millions de visiteurs uniques par mois, il est en pleine croissance.

Facebook est donc encore et toujours le réseau social de référence, et ce pour quelques années encore, mais si la firme ne parvient pas à se démarquer ou trouver l’originalité qui intéressera son public, elle risque d’en pâtir au profit des nouveaux géants des réseaux sociaux.

Les gens veulent de la nouveauté, de la simplicité et de la complémentarité. A Mark Zuckerberg de trouver la bonne recette pour lier ces 3 critères pour une offre toujours plus attractive.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page