Accueil » Comparatifs et tests » Les meilleurs smartphones du second semestre 2014

Les meilleurs smartphones du second semestre 2014


L’année 2014 marque un tournant dans l’évolution de l’offre proposée par les constructeurs de smartphones. Le nombre de téléphones intelligents est en pleine croissance et la concurrence est de plus en plus rude. Pour vous aider à faire votre choix lors du passage à la caisse, voici la sélection des meilleurs smartphones du deuxième semestre 2014.

smartphones 2014

N°9 : Huawei Ascend P7, l’essor des smartphones chinois !

Huawei fait de plus en plus sa place dans le marché des smartphones 4G. La firme chinoise revient avec un Ascend P7 séduisant avec un prix attractif. Ce n’est pas seulement le successeur du P6, cet appareil démontre que Huawei vise la gamme au-dessus.

Huawei Ascend P7

Huawei Ascend P7

L’écran du P7 fait 5 pouces, 1080p (technologie IPS) et il offre la possibilité d’utiliser l’appareil avec des gants. C’est bien contrasté et la luminosité est correcte. Concernant l’architecture, c’est bien, mais c’est le principal défaut de l’appareil : l’architecture HiSilicon produite par Huawei provoque des lags de temps en temps. Rien de bien méchant, mais on aurait pu s’attendre à des composants plus puissants, le processeur en particulier, pour faire face à ce problème.

L'écran du Huawei Ascend-  P7 fait forte impression !

L’écran du Huawei Ascend-
P7 fait forte impression !

Le design est parfait ! S’il n’est pas original, il rassemble tout ce qui se fait de bien chez les concurrents, notamment chez Sony et Apple.

Le design du Huawei Ascend P7 tient la dragée haute aux smartphones haut de gamme

Le design du Huawei Ascend P7 tient la dragée haute aux smartphones haut de gamme

Le logiciel est plutôt atypique : le mobile tourne sous la version 2.3 d’Emotion UI, la ROM spécifique de Huawei. C’est esthétique, flat design, cela ressemble à l’univers iOS d’Apple. La première page d’accueil et le lockscreen sont ergonomiques, le reste un peu moins. Cependant, c’est bien organisé, l’essentiel est là, sans effet de surcharge. Par contre, il n’y a pas de menu d’applications comme sur l’iPhone, cela oblige à faire défiler ses pages pour accéder à ses applications habituelles. Dommage.

Pour ce qui est de la photo, le capteur au dos fait 13 mégapixels : le résultat est excellent en extérieur, mais moins bon en intérieur avec du bruit clairement présent. Pour le capteur avant, il fait 8 mégapixels. C’est selon moi le meilleur capteur du moment pour faire des selfies.

L’autonomie est un peu juste, mais un mode de sauvegarde d’énergie permet de prolonger l’autonomie du téléphone pendant de longues heures avec quelques pourcents de batterie seulement.

Le prix : 449 euros.

Conclusion : Cet Ascend P7 démontre qu’il va falloir compter sur Huawei pour les prochaines années. Le rapport qualité / prix de l’appareil en fait l’un des meilleurs du marché. Cependant, ce smartphone démontre aussi le manque de maturité de Huawei dans la fabrication d’appareil haut de gamme. L’Ascend P7 est très séduisant, mais il n’a pas encore les armes nécessaires pour se démarquer.

La note : 13,5/20

N°8 : Samsung Galaxy Note 3 : en attendant le Note 4

Pour ceux qui veulent un très grand écran pour leur smartphone, les phablettes sont là pour ça. C’est le mixte entre un téléphone et une tablette. Samsung est le leader en la matière avec son Galaxy Note 3. La finition est intéressante avec un plastique souple effet cuir au toucher agréable.

Samsung Galaxy Note 3

Samsung Galaxy Note 3

L’écran fait 5,7 pouces avec une définition Full HD de 1920 x 1080 pixels. Si pour une utilisation quotidienne, c’est peu grand pour être mis dans la poche et être tenu à une seule main, c’est particulièrement agréable en utilisation lorsque l’on souhaite naviguer sur le web ou consulter des applis.

Le Samsung Galaxy Note 3 mise sur la grandeur de son écran

Le Samsung Galaxy Note 3 mise sur la grandeur de son écran

Le processeur est un Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,3 GHz et couplé à 3 Go de RAM. La puissance est jointe à une belle autonomie grâce à une batterie de 3200 mAh. L’OS est Android Jelly Bean (4.3) avec TouchWiz.

Le stylet vendu avec le Samsung Galaxy Note 3 renforce l’aspect professionnel du téléphone. Le capteur photo fait 13 mégapixels et il est possible de filmer en 4 K ! Et comme pour l’iPhone 5S, le Note 3 permet l’enregistrement en slow motion HD 720p.

Le stylet et la façade arrière en simili cuir renforcent l'aspect pro du téléphone

Le stylet et la façade arrière en simili cuir renforcent l’aspect pro du téléphone

Le prix : autour de 500 euros.

Conclusion : L’écran de 5,7 pouces est impressionnant, mais un peu trop grand à mon goût. Le Note 3 est attractif car il allie la puissance à la qualité. Le poids, 168 grammes, est largement acceptable pour une phablette. Seul doute : la qualité de la façade arrière imitation cuir dans le temps.

La note : 14,5/20

N°7 : iPhone 5S, dans l’attente de l’iPhone 6

Si le 5C est un échec commercial, le 5S est un succès pour Apple. Il figure sans conteste parmi les meilleurs smartphones de l’année 2013-2014. Si je conseille d’attendre l’arrivée de l’iPhone 6 fin septembre pour passer à la caisse, les plus impatients pourront acquérir un 5S intéressant.

iPhone 5S

iPhone 5S

Du point de vue ergonomique, l’iPhone 5S est le téléphone qui apporte le meilleur confort d’utilisation. Le design et la finition sont parfaits : les composants en verre et aluminium font très haut de gamme. L’esthétique est soignée, au service d’une technologie récente, puissante, le tout pour seulement 112 grammes. Par contre, il faudra être minutieux car la façade arrière du téléphone est trop sensible aux rayures.

La taille de l’écran est de 4 pouces. C’est loin d’être dans les tendances actuelles où les écrans font en général près des 5 pouces. Ce sera la principale correction apportée par l’iPhone 6. Pour un usage téléphonique, un grand écran n’a que peu d’intérêt, mais dans une ère où l’on utilise plus son cellulaire pour surfer et naviguer entre les applications, la taille importe beaucoup. De plus, contrairement aux concurrents qui proposent depuis quelques mois des écrans haute définition, Apple ne s’est visiblement pas décidé à passer à l’étape supérieure : la définition reste à 1131 x 640 points, soit une densité de 326 ppp. Pas de HD au menu. Par contre, la luminosité et le contraste ont été améliorés.

L'écran Retina de l'iPhone 5S, sans être Full HD, reste séduisant

L’écran Retina de l’iPhone 5S, sans être Full HD, reste séduisant

Le gros atout de l’iPhone 5S, c’est son système d’exploitation : iOS 7 et bientôt iOS 8 en automne 2014. C’est moderne et intuitif, rien à redire à ce sujet. Apple a une grosse longueur d’avance sur Google et Microsoft. L’interface est épurée, minimaliste, avec des icônes aux couleurs vives et des effets de transparence.

La reconnaissance digitale, baptisée Touch ID, est utile au quotidien, elle donne la possibilité de déverrouiller le téléphone juste en posant son doigt sur la touche physique située sur l’écran. C’est nettement plus élaboré que la technologie développée par Samsung pour son Galaxy S5.

L’iPhone 5S embarque le processeur A7 double-cœur cadencé à 1,3 GHz avec 1 Go de mémoire vive, dont le cœur grimpe à 64-bits. C’est fluide, l’appareil ne saccade pas, même avec les jeux les plus gourmands en ressources graphiques.

Au niveau du multimédia, l’iPhone 5S rempli parfaitement son rôle. Pour ce qui est de la photo, le capteur reste à 8 mégapixels sur le papier, mais en pratique, il y a des améliorations notables au niveau du rendu des couleurs et du flash par rapport à son prédécesseur. Le mode vidéo inclut un mode slow-motion avec un ralenti à 120 images par seconde : impressionnant, mais pas nécessairement utile tous les jours.

L’iPhone 5S embarque une batterie de 1560 mAh, contre 1440 mAh pour l’iPhone 5. Cela permet de tenir une journée en utilisation normale.

La finition de l'iPhone 5S est parfaite

La finition de l’iPhone 5S est parfaite

Le prix : 699 euros pour la version 16 Go.

Conclusion : Selon moi, il vaut mieux attendre l’un des deux nouveaux iPhone qui devraient être lancés en septembre 2014, d’où sa position en retrait au classement. Les deux iPhone 6 apporteront des évolutions notables, notamment au niveau de l’écran. Pour les plus impatients, l’iPhone 5S reste un bon produit grâce à son design, sa puissance, l’ergonomie, la prise en main et surtout l’environnement iOS 8. En revanche, le prix est très élevé.

La note : 15/20

N°6 : Nokia Lumia 930, la référence sous Windows Phone !

Le Lumia 930 est le digne successeur du 925. C’est le chef de file de la gamme Lumia chez Nokia. Quand on observe la bête, on est impressionné. Parlons en premier lieu du système d’exploitation. C’est du Windows, mais du Windows 8.1, baptisé Windows Phone Cyan. Les grandes nouveautés : Cyan proposera un centre de notifications personnalisable, l’assistant vocal Cortana comparable à Siri sur iPhone, et un clavier virtuel amélioré pour une saisie plus rapide et plus intelligente. Cet OS sera disponible pour le grand public au courant de l’été 2014. Ce qui est intéressant est que les consommateurs de Windows 8.1 version PC ne seront pas dépaysés par cet OS. Il y a une convergence entre les outils Microsoft, il est important de le souligner car cela permet d’optimiser leur utilisation. En plus, cela va permettre d’attirer les consommateurs déçus par leurs appareils sous Android ne prenant pas systématiquement en compte les mises à jour de l’OS.

Nokia Lumia 930

Nokia Lumia 930

Au niveau du design et de la finition, c’est parfait. Le dos du terminal est en polycarbonate mat alors que le châssis et le pourtour sont en métal. C’est épuré, minimaliste, Nokia prouve son savoir-faire en la matière ! Par contre, le choix de ces matériaux fait que le téléphone est assez lourd : 169 grammes.

La façade arrière du Nokia Lumia 930 permet de constater la solide finition du téléphone

La façade arrière du Nokia Lumia 930 permet de constater la solide finition du téléphone

Concernant les caractéristiques, c’est clairement haut de gamme : Le Nokia Lumia 930 dispose d’un écran de 5 pouces Full HD de 1920 x 1080 pixels très lumineux et bien contrasté. Comme ses prédécesseurs, il sera toujours possible d’écran via l’écran tactile avec des gants.

Les atouts du Nokia Lumia 930 : les coloris, la finition et l'écran

Les atouts du Nokia Lumia 930 : les coloris, la finition et l’écran

Le processeur est quadri-cœur Snapdragon S800, accompagné d’une mémoire vive de 2 Go. Cela rend l’OS très fluide, la machine fonctionne parfaitement bien.

Le capteur photo fait 20 mégapixels, associé à la technologie Pureview. Nokia accorde une importance particulière à la photo et cela se voit : la prise en main et la réactivité sont très bonnes, et la mise au point est précise. On atteint un niveau de qualité très intéressant.

La mémoire est de 32 Go est non extensible, il n’y a pas d’emplacement MicroSD. Concernant les points en plus à retenir, le rechargement du téléphone peut se faire sans fil, à condition de s’équiper d’un étui de protection intégrant cette fonctionnalité pour en profiter.

Le prix : 549 euros.

Conclusion : Nokia persévère dans le marché des smartphones et cela donne de beaux résultats. Le Lumia 930 est un bel appareil, clairement haut de gamme. L’OS est séduisant et l’ensemble tient la route.

La note : 15,5/20

N°5 : Nexus 5, le meilleur rapport qualité / prix

Le Nexus 5 est la référence sous Android car il n’a pas de surcouche constructeur. C’est un smartphone haut de gamme avec un tarif particulièrement attractif : il constitue l’un des meilleurs rapports qualité / prix du moment.

Nexus 5

Nexus 5

Son design est séduisant : il est sobre, habillé d’un fine couche de gomme à l’arrière du téléphone, ce qui rend le tout élégant. L’écran de près de 5 pouces est très beau : il affiche une définition Full HD et une résolution de 445 ppp.

Le Nexus 5, un excellent rapport qualité / prix

Le Nexus 5, un excellent rapport qualité / prix

L’OS est le dernier né Android 4.4 KitKat. Le processeur est un quadri-cœur Snapdragon 800 cadencé à 2,3 GHz et soutenu par 2 Go de RAM. Cela permet de faire fonctionner l’appareil de façon fluide.

Le capteur au dos de l’appareil fait 8 millions de pixels tandis que le capteur avant fait 1,3 mégapixel. Sur ce point, il reste de bonne facture, mais bon nombre de smartphones ont des capteurs de meilleure qualité. C’est le point faible de cet appareil.

La façade arrière du Nexus 5, noire ou blanche, est agréable au toucher et sobre.

La façade arrière du Nexus 5 est agréable au toucher

La façade arrière du Nexus 5 est agréable au toucher

Le smartphone est compatible 4G/LTE jusqu’à 100Mbit/s. Son poids est de 130 grammes. Il est disponible en deux versions : 16 et 32 Go et est commercialisé à partir de 349 euros sur le Play Store de Google.

Le prix : 349 euros pour la version 16Go, 399 euros pour le 32 Go.

Conclusion : Le Nexus 5 est l’un des meilleurs smartphones de l’année 2014, notamment car c’est une bête de course à prix attractif. Seul point décevant : la qualité de l’appareil photo et l’autonomie un peu juste. Mais à ce prix là, LG nous propose un smartphone dans l’ère du temps, plus facilement abordable pour les forfaits low coast, ce qui justifie sa place au classement.

La note : 16/20

N°4 : Sony confirme avec un Xperia Z2 de toute beauté !

Sony enclenche la vitesse supérieure avec un Xperia Z2 haut de gamme très séduisant. L’écran est un peu plus grand que son prédécesseur : 5,2 pouces contre 5 pouces pour le Z1. Il est Full HD (technologie IPS) avec une définition de 1920 x 1080 pixels. La qualité de la luminosité et des contrastes de l’appareil n’est pas à la hauteur du HTC One M8, mais cela reste grandement acceptable. Au delà de l’écran, c’est tout le design de l’appareil qui est réussi : le verre et l’aluminium font un bel effet, en plus de la technologie anti-rayures. La sortie audio en haut et en bas de l’appareil permet un son stéréo efficace.

Xperia Z2

Xperia Z2

Comme ses concurrents actuels, le Z2 embarque une puce mobile quadri-cœur Snapdragon 801 de Qualcomm cadencée à 2,3 GHz, accompagnée d’une mémoire vive de 3 Go. C’est le seul smartphone haut de gamme à embarquer 3 Go de mémoire vive, ce qui lui permet d’être extrêmement fluide et d’affronter sans problème les jeux et applis les plus gourmands.

La capacité de stockage se monte à 16 Go et, gros avantage, elle est extensible via une carte microSD. Wi-Fi a/b/g/n/ac, NFC, Bluetooth 4.0, GPS, Miracast, 4G LTE : le Z2 contient tout ce qui se fait de mieux en matière de connectivité sans fil.

Sony voit grand avec le Xperia Z2

Sony voit grand avec le Xperia Z2

Le système d’exploitation est l’Android 4.4.2 KitKat avec la surcouche Sony. Cette surcouche intègre Walkman, Films et Album, qui remplacent les lecteurs de musique, vidéo et photo d’Android. Elle intègre aussi Social Life qui agrège les flux Facebook, Twitter et YouTube au sein d’une page dynamique qui propose aussi de l’actualité générale. Les applications Google classiques sont bien entendues également de la partie.

Le capteur photo du Xperia Z2 est de 20,7 mégapixels. Il n’est pas aussi bon que le M8 ou le Galaxy S5, mais il est plus performant que le Xperia Z1. Côté vidéo, Sony introduit la captation 4K avec une réussite notable et un résultat fluide, ainsi que le ralenti en HD 720p. Le player vidéo est complet : l’application possède une large compatibilité, une excellente gestion des sous-titres et la lecture des vidéos 1080p AVI ou MKV.

Sony mise sur le design et les couleurs

Sony mise sur le design et les couleurs

Autre point important, le Xperia Z2 est étanche et certifié IP58 et le smartphone est vendu avec une paire d’écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit active. C’est encore assez rare pour le souligner.

La batterie est légèrement plus puissante que sur le Z1, ce qui lui permet d’avoir une autonomie très correcte d’une journée et demi en utilisation normale.

Le prix : 699 euros.

Conclusion : Le Xperia Z2 est un solide concurrent aux smartphones haut de gamme de Samsung, HTC et LG ! Il est puissant, esthétique et affiche des fonctionnalités très complètes. A ce niveau, il fait partie des incontournables de cette année 2014. Seul point faible : la qualité de l’APN et le prix élevé.

La note : 17/20

N°3 : Samsung Galaxy S5 : on prend le même et on recommence en mieux !

La Galaxy S5 est le téléphone phare de Samsung. Le firme coréenne prend la recette de ce qui fonctionne et repart de plus belle avec ce smartphone particulièrement attirant. Commençons par l’écran : il s’agit d’un Super AMOLED HD de 5,1 pouces Full HD 1920 x 1080 pixels, très haut de gamme. Il offre une super luminosité, une belle gestion des couleurs, de la clarté et un fort niveau de netteté. C’est impressionnant.

Samsung Galaxy S5

Samsung Galaxy S5

Le processeur est un SnapDragon S801 cadencé à 2,5 Ghz, soutenu par 2 Go de RAM et une mémoire interne de 16 Go. L’ensemble est équipé de l’OS Android 4.4.2, avec la surcouche TouchWiz. L’interface est complète grâce à cette surcouche. Les possibilités de personnalisation sont nombreuses et le mode Enfant permet de limiter les fonctionnalités du smartphone. Globalement, c’est un sans faute en termes d’utilisation : le S5 est puissant et fluide, il fait tourner tout type de jeux et d’applications.

Le design Samsung Galaxy S5 quasi identique à son prédécesseur

Le design Samsung Galaxy S5 quasi identique à son prédécesseur

Côté photo, le nouveau capteur 16 mégapixels permet de faire des captures en 5 312 x 2 988 pixels, mais aussi de la vidéo en Ultra HD 4K. Le mode Rafales, le stabilisateur, le mode HDR et le focus sélectif sont des fonctionnalités très utiles et particulièrement appréciable. L’autofocus est très rapide et la réactivité est au rendez-vous. A noter que l’interface est simple d’utilisation.

A l’image de ce qui se fait pour l’iPhone 5S, le Galaxy S5 est équipé d’un lecteur d’empreinte. Il permet d’identifier l’utilisateur qui pourra déverrouiller le smartphone directement en faisant glisser le doigt du bas de l’écran vers le bouton. Il est moins fonctionnel que celui d’Apple, nettement moins précis, mais il fait le travail. Parmi les gadgets, l’appareil est également muni d’un petit capteur cardio situé au dos de l’appareil.

Une fonctionnalité supplémentaire sur le Samsung Galaxy S5 : le capteur cardio

Une fonctionnalité supplémentaire sur le Samsung Galaxy S5 : le capteur cardio

Concernant les autres caractéristiques, le Galaxy S5 est doté du WiFi, du NFC, du Bluetooth, du port USB 3.0 et de la 4G. Le point positif est que la mémoire de l’appareil est extensible via carte SD. Comme le Xperia Z2, le téléphone est résistant à l’eau et à la poussière grâce à son système d’étanchéité et l’autonomie est très correcte.

Là où le bas blesse, c’est le design de l’appareil. Alors que les concurrents utilisent désormais des matériaux nobles, Samsung continue de mettre de l’avant sa coque arrière en plastique. Certes, c’est agréable au toucher et cela permet à l’appareil d’être léger, nettement moins lourd que le Xperia Z2, mais c’est clairement cheap. En plus de cela, quelle mauvaise idée de mettre le haut parleur au dos de l’appareil : il s’obstrue facilement avec les mains.

Le prix : 649 euros.

Conclusion : Le Galaxy S5 est la suite logique du S4. Il est plus puissant, il a plus de fonctionnalités et il est parfait, tant pour la téléphonie que le multimédia. L’écran est impressionnant. C’est incontestablement abouti ! En revanche, le parti pris pour le plastique glossy est une aberration pour un téléphone de cette envergure.

La note : 17,5/20

N°1 – ex aequo : LG G3 : un smartphone époustouflant !

LG doit encore convaincre qu’il peut rivaliser avec les principaux constructeurs officiels de smartphones. Avec le G3, LG n’est pas loin de son objectif en proposant l’un des téléphones les plus aboutis techniquement et esthétiquement de cette année 2014. La fiche technique est solide avec un écran Quad HD, un superbe appareil photo et un design soigné.

LG G3

LG G3

Le LG G3 ressemble beaucoup à son prédécesseur, mais en plus grand et plus large. La finesse est toujours au rendez-vous – 8,9 mm – tandis que l’écran passe à 5,5 pouces. Le bouton de validation est désormais rond pour mieux s’intégrer au design global de l’appareil et les boutons haut / bas sont situés au dessus et en dessous du bouton de validation. Le LG G3 est proposé en noir, blanc ou or.

Le châssis est toujours courbé, cela rappelle l’iPhone 3GS. S’il reste en plastique, ce qui est dommage, la finition métallique crée un bel équilibre. Ce choix permet d’avoir un poids très raisonnable de 149 grammes pour le G3. L’intégration bord à bord de l’écran optimise l’espace. Petit regret : il n’y a qu’un haut parleur placé en bas à gauche de l’appareil, donc pas de stéréo, et l’étanchéité n’est pas au rendez-vous. Mais c’est un détail. Globalement, le LG G3 n’atteint pas le niveau de beauté du HTC M8, mais il est tout de même une réussite esthétique. À noter la capacité d’utiliser l’écran avec des gants.

Le gros avantage par rapport au LG G2 est la présence d’un lecteur de carte Micro SD qui permet d’étendre la capacité de stockage. Cela permet de s’aligner aux concurrents hauts de gamme sous Android qui proposent cette fonctionnalité. Bravo.

Que dire de l’écran… Il est MAGNIFIQUE ! La résolution est supérieure à la Full HD grâce à la Quad HD, c’est-à-dire quatre fois la résolution 720p. C’est 1,8 fois plus précis que la Full HD (2560 x 1440 pixels). La taille des pixels est réduite de 44% par rapport au LG G2 et la densité de pixels est de 538 ppi. C’est pour l’heure ce qui se fait de mieux sur le marché !

L'écran du LG G3 est sans aucun doute l'un des meilleurs de marché !

L’écran du LG G3 est sans aucun doute l’un des meilleurs de marché !

Le processeur quad-core est un Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz. L’OS est Android 4.4.2 KitKat. Tout comme les mobiles sous iOS7 et le Galaxy S5, le G3 possède une interface en flat design. C’est épuré, lisible, fluide et réactif ! Rien à redire non plus concernant le clavier virtuel parfaitement ergonomique, d’autant que les touches individuelles peuvent être personnalisées avec des symboles fréquemment utilisés pour une saisie plus rapide.

L’assistant personnel et intelligent « Smart Notice » est fortement appréciable. Son objectif : fournir des suggestions et recommandations basées sur votre utilisation quotidienne, vos habitudes d’utilisation et votre localisation. Par exemple, si la météo prévoit de la pluie, le G3 vous recommandera de ne pas oublier votre parapluie.

Au delà de son écran et de son interface, LG a beaucoup misé sur l’appareil photo. En témoigne la qualité de l’autofocus laser qui est capable d’effectuer des mises au point en seulement 0,276 seconde. C’est impressionnant ! En revanche, si l’appareil photo au dos de l’appareil fait 13 mégapixels, le capteur de façade ne fait que 2 mégapixels. C’est dommage, on aurait aimé plus, notamment dans une ère où les selfies sont à leur apogée. Cependant, LG a intégré une fonctionnalité appréciable à ce sujet : le déclenchement peut se faire en effectuant un geste précis avec sa main, qui va être reconnu par le capteur photo et déclencher le compte à rebours de trois secondes avant la prise photo.

Avec un si bel écran, inutile de dire que l’appareil permet de filmer en 4K. Cela n’influe par trop sur la batterie de 3000 mAh qui permet de tenir aisément une journée et demi en utilisation normale.

Façade arrière du LG G3

Façade arrière du LG G3

Le prix : 599 euros.

Conclusion : Le LG G3 met la barre haute ! Tant dans le design que dans la technologie et les fonctionnalités, le G3 est impressionnant. C’est un quasi sans faute. Je dis bien quasi car on peut regretter l’absence d’étanchéité et de lecteur d’empreinte, mais il faut être honnête, c’est un détail à ce niveau.

La note : 19/20

N°1 – ex aequo : HTC One M8, le top du top des smartphones !

Le One M8 est le digne successeur du One. HTC propose un smartphone complet et de haute qualité. C’est impressionnant ! L’écran LCD de 5 pouces Full HD est doté du Corning Gorilla Glass 3 afin de mieux le protéger. Le taux de contraste est parfait : 1279:1, tandis que la luminosité atteint 480 cd/m². Il est donc totalement opérationnel en intérieur comme en extérieur. Vous l’avez compris, cet écran est un sans faute !

HTC One M8

HTC One M8

Pour ce qui est de l’ergonomie et du design, là aussi, HTC a mis les petits plats dans les grands. Le design est sobre, les matériaux en métal brossé sont nobles et la qualité de fabrication est parfaite. Par contre, tout comme le LG G3, pas d’étanchéité au rendez-vous. Le HTC One M8 pèse 160 grammes, c’est convenable par rapport aux matériaux utilisés et cela renforce l’aspect qualité.

La finition du HTC One M8 est parfaite

La finition du HTC One M8 est parfaite

Comme ses principaux concurrents, le processeur est un Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz, épaulé par une mémoire vive de 2 Go. La cerise sur le gâteau : HTC a intégré un port microSD pour permettre d’étendre la mémoire. Les deux haut-parleurs en façade sont parfaitement bien situés : c’est de la vraie stéréo.

Le One M8 est équipé de l’OS Android KitKat 4.4. La surcouche Sense apporte des fonctionnalités supplémentaires intéressantes. Parmi elles, nous avons Blinkfeed – un agrégateur de contenu graphique et ergonomique – un écran d’accueil scénarisé, et Motion Launch qui permet d’interagir avec le smartphone sans toucher les boutons.

Au niveau du capteur photo, le HTC One M8 intègre une double optique de 4 et 2 mégapixels. Le premier capteur sert à faire des photos, tandis que le second enregistre des données qui permettront à l’utilisateur de retravailler a posteriori ses clichés. Très ingénieux ! Pour les selfies, HTC a pensé à tout grâce à un capteur de 5 mégapixels sur la façade avant.

Parmi les défauts, on peut noter une batterie de 2 600 mAh seulement par rapport aux 2 800 mAh du Galaxy S5, aux 3 000 mAh du G3 et aux 3 200 mAh du Xperia Z2. Cependant, elle permet de tenir aisément la journée en utilisation normale. A noter le mode économie d’énergie Extrême qui, une fois activé, ne laisse à disposition de l’utilisateur que quelques fonctions de base pour tenir plus longtemps sans charge.

Le HTC One M2 séduit par son grand écran

Le HTC One M2 séduit par son grand écran

Le prix : 679 euros.

Conclusion : Le HTC One était exceptionnel. Avec le One M8, HTC s’est surpassé en proposant le téléphone quasi parfait. La guerre va être rude entre le HTC One 8, le LG G3, le Galaxy S5 et le Xperia Z2, sans oublier l’iPhone 6 qui devrait faire une arrivée fracassante en septembre. Pour l’instant, sur le plan des fonctionnalités, des matériaux, des caractéristiques, du design et de l’ergonomie, le HTC One M8 et le LG G3 prennent une légère avance sur leurs compétiteurs.

La note : 19/20

7 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ces explications qui aideront avec certitudes, ceux ayant moins de compétences pour déceler quel smartphone serait le plus intéressant pour eux.

    En terme de rapport qualité/prix, je me sens fortement intéressé par le Xpéria Z (et non le deux). Pourriez-vous me dire si, tout comme la génération suivante (Z2), le Z est une valeur sûr ?
    Pour préciser, ce qui m’importe le plus est réellement l’utilisation du téléphone (moins internet) et l’autonomie.

    Si vous pensez à d’autres choix (le Z étant à 300 euros), je serais heureux de connaitre votre avis.

    Merci par avance.

  2. Merci, super boulot !!
    Pas de mise à jour suite à la sortie de l’iphone 6 ?

  3. Bonjour. Je désire savoir s’il n’y a pas de maj pour alcatel onetouch 7025. Merci.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page