Accueil » Comparatifs et tests » Le top 10 des meilleurs smartphones du second semestre 2013

Le top 10 des meilleurs smartphones du second semestre 2013


Les principaux smartphones de cette année 2013 ont fait leur apparition. Seul l’iPhone 5S ou 6, très attendu, sera lancé d’ici l’automne et permettra de changer la donne. Pour le moment, on se rend compte que les leaders du marché, c’est à dire Apple, Nokia, HTC ou encore Sony, proposent des produits qui se ressemblent et qui sont surtout à la fois polyvalents, de qualité et esthétiques. La concurrence est plus que jamais rude dans un secteur qui ne pardonne pas. Dans cette course à la part de marché, BlackBerry aura d’ailleurs fort à faire avec sa nouvelle mouture. Voici un tour d’horizon, une sélection des 10 des meilleurs smartphones du marché pour ce second semestre 2013.

smartphones-juni-2013 

 

N°10 : HTC 8x, l’entrée de gamme de premier choix

Le HTC 8x, concurrent direct du Nokia Lumia 920, évolue sous le système d’exploitation Windows Phone 8. Le point positif : son design se détache des autres smartphones, à l’image du Lumia. Les bords biseautés donnent l’impression que le terminal est très fin. Le mobile est noir, bleu, jaune ou rouge selon vos préférences.

Au même titre que les Lumia de Nokia, le HTC 8x se distingue par son design différenciant.

Au même titre que les Lumia de Nokia, le HTC 8x se distingue par son design différenciant.

L’ergonomie est très correcte. Le dos incurvé du téléphone épouse parfaitement la paume de la main pour un poids global de 130 grammes. Il est en polycarbonate matte et ne glisse pas en main.

Le HTC 8X intègre 16 Go de mémoire Flash interne non extensible. Il bénéficie de la technologie audio Beats qui permet d’avoir un amplificateur lorsque l’on utilise le port audio jack 3.5 mm.

Côté connectivité, c’est assez standard : pas de 4G au rendez-vous, mais la présence de la technologie NFC !

L’appareil photo est un grand angle 28 mm de 8 mégapixels avec une ouverture de f/2.0. En façade, nous sommes à 2.1 mégapixels avec une ouverture de f/2.0 et ultra grand-angle de 88 degrés. Les deux capteurs permettent de filmer en 1080p.

Le HTC 8x est proposé en plusieurs coloris. Ce sera sans doute la même stratégie adoptée par Apple pour l'iPhone 5S ou 6

Le HTC 8x est proposé en plusieurs coloris. Ce sera sans doute la même stratégie adoptée par Apple pour l’iPhone 5S ou 6

Globalement, c’est un smartphone très correct. La prise en main est très bonne, l’OS est fluide, l’écran est de bonne qualité, le design est réussi et le NFC est intégré.

Note : 12/20

 

N°9 : Samsung Galaxy Note 2, séduisant mais peu ergonomique

Le Samsung Galaxy Note 2 se base sur le design du Galaxy S3. La différence réside dans la taille : le Note 2 est de taille XXL pour un smartphone. Le design est plus soigné que le Note Version 1 du nom. Par contre, ce choix d’en faire un hybride, c’est à dire un mixte entre un smartphone et une tablette, peut en dérouter plus d’un. Au niveau de l’ergonomie, avec un écran de 5,5 pouces Super AMOLED, de résolution 720p, cela ne conviendra pas à tout le monde car c’est soit trop petit (par rapport à une tablette traditionnelle), soit trop grand (par rapport à un smartphone standard) dans une utilisation quotidienne. Ceci dit, il est agréable à utiliser et son stylet n’est pas en trop.

Le Samsung Galaxy Note 2 : smartphone ou tablette ?

Le Samsung Galaxy Note 2 : smartphone ou tablette ?

Le Galaxy Note 2 tourne sous Android 4.1 Jelly Bean avec une surcouche de TouchWiz, le format propriétaire de Samsung dédié spécifiquement à ce téléphone intelligent. De nombreuses fonctionnalités sont intégrées, c’est appréciable.

Le Galaxy Note 2 (à gauche), nettement plus grand que le Galaxy S3 (à droite)

Le Galaxy Note 2 (à gauche), nettement plus grand que le Galaxy S3 (à droite)

Globalement, le Galaxy Note 2 est très fluide, même en multitâches, que ce soit pour la navigation web, les jeux ou les vidéos. C’est du solide. Son gros défaut est finalement son encombrement et son ancienneté. Pour les mobinautes acharnés, attendre le Note 3 prévu pour septembre 2013 ou privilégier le Galaxy S4 serait un choix astucieux. Ceci dit, le Samsung Galaxy Note 2 a encore tout d’un grand smartphone.

Note : 13,5/20

 

N°8 : BlackBerry Z10, l’ultime challenge de BlackBerry

Le BlackBerry est dédié principalement aux fans de la marque. Il intègre la toute nouvelle plateforme BB10, l’OS maison fabriqué par BlackBerry. Ce téléphone est à la fois dédié au grand public et aux professionnels. L’enjeu est clair : relancer l’image de la marque, les ventes et l’attirance autour de BlackBerry avec un Z10 dignes des meilleurs smartphones du moment. Le hic : les téléphones sous Android et l’iPhone ont pris une nette longueur d’avance par rapport à BlackBerry qui n’a plus beaucoup de marge de manœuvre. L’objectif semble aussi ambitieux que difficile.

Le Blackberry Z10, enfin un smartphone séduisant made by Blackberry !

Le Blackberry Z10, enfin un smartphone séduisant made by Blackberry !

Sur le papier, le BB10 est très beau, sobre, doté d’un grand écran tactile de 4,3 pouces et d’une définition de 1280 x 768 pixels. BlackBerry s’aligne sur la concurrence. La firme a repris les codes esthétiques d’Apple, de HTC et de Sony. Sur ce point, difficile de se différencier quand on fait ici aussi comme la concurrence. En revanche, le dos de la coque est bien fini et original : la fine coque au toucher façon gomme est intéressante.

Le processeur est un Qualcomm S4 double-cœur cadencé à 1,5 GHz, joint à une mémoire vive de 2 Go, une mémoire interne de 16 Go extensible par MicroSD, un capteur photo de 8 mégapixels et une batterie de 1 800 mAh. On aurait aimé une batterie plus puissante. BlackBerry a pensé à tout en ajoutant la compatibilité 4G et le NFC.

Blackberry ne révolutionne pas le genre, mais apporte une réponse pertinente face à la concurrence avec son Z10

Blackberry ne révolutionne pas le genre, mais apporte une réponse pertinente face à la concurrence avec son Z10

Côté OS, BlackBerry ne révolutionne pas le genre mais apporte une touche d’originalité. Par exemple, la saisie de texte est convaincante : après un temps d’apprentissage, le Z10 suggère de plus en plus de mots, ce qui permet d’aller plus vite. Le gros bouton d’entrée en façade a disparu pour laisser la place au tactile. En glissant le doigt du bas vers le haut de l’écran, la page d’accueil s’ouvre. En poursuivant le geste vers la droite, l’utilisateur ouvre son centre de communication où sont regroupés ses courriels, réseaux sociaux. Le BB10 peut faire tourner sans problème jusqu’à 8 applications en même temps en multitâches ! En plus, on peut partitionner son interface, de sorte d’avoir une partie perso et une autre pro. Il y a des lacunes par rapport à iOS, Android et Windows Phone, mais aussi des points aussi astucieux qu’intéressants qui attirent l’attention.

Pour la photo, BlackBerry a pensé à tout : le capteur est de 8 millions de pixels et l’enregistrement de vidéos peut aller jusqu’à 1080p.

Quand on analyse le nombre d’applications disponibles sur BlackBerry, le bas blesse. Le BlackBerry World comporte un peu plus de 100 000 applications, soit 7 fois moins que sur les sites d’Apple et Google. C’est là que la différence existe. On sent que BlackBerry aura fort à faire pour proposer une offre d’applications aussi diversifiée que ses concurrents.

Le BB10 est donc un très bon smartphone, mais face à la concurrence, il ne reste qu’un simple outsider car il parvient à égaler ces opposants sans toutefois apporter suffisamment d’originalité et d’inventivité pour en faire un incontournable. En revanche, les fans de BlackBerry auront enfin un smartphone digne de ce nom !

Note : 14/20

  

N°7 : Samsung Galaxy S3 édition 4G, le bon compromis

Le Galaxy S3 est équipé d’un écran AMOLED 1280×720 pixels qui constitue l’un des meilleurs du marché en termes de rendu des couleurs. La prise en main est parfaite alors que ce Galaxy S3 détient pourtant un écran assez large. Les formes arrondies en font un très bel outil, bien plus esthétique que le Galaxy S2. C’est globalement fluide et rapide dans l’utilisation et l’exécution des applications, de la vidéo HD et des jeux.

La Samsung Galaxy S3 : une belle machine toute en arrondis

La Samsung Galaxy S3 : une belle machine toute en arrondis

Au niveau du stockage, la présence d’un slot microSD permet d’étendre les 16 Go de mémoire interne, c’est vraiment appréciable. Son capteur photo-vidéo de 8 mégapixels est capable de filmer en 1080p. Par contre, la qualité de son lors de l’enregistrement est très moyenne.

L’appareil photo propose la détection des visages avec une fonction yeux ouverts, un mode HDR, un mode Panorama et un mode rafale où le mobile prend jusqu’à 20 photos pour sélectionner la meilleure. C’est du joli.

Comparaison entre l'iPhone 5 (à gauche) et le Samsung Galaxy S3 (à droite)

Comparaison entre l’iPhone 5 (à gauche) et le Samsung Galaxy S3 (à droite)

Si le Galaxy S4 propose de véritables innovations technologiques et une machine plus puissante, le S3 reste un modèle encore d’actualité. Pour les bourses modestes, c’est un téléphone de premier choix.

Note : 14,5/20

 

N°6 : Nokia Lumia 925, la référence sous Windows Phone

Le Lumia 920 est la référence des smartphones sous Windows Phone 8, un OS qui s’avère de plus en plus séduisant et vraiment pertinent quand on le lie avec son PC sous Windows 8. Le Lumia 925 fait encore mieux en comblant les lacunes de son prédécesseur. C’est un des concurrents directs de l’iPhone 5, du Xperia Z, du Galaxy S4 et du HTC One car il propose une alternative séduisante et des caractéristiques très compétitives.

Le Nokia Lumia 925, la référence sous Windows Phone 8

Le Nokia Lumia 925, la référence sous Windows Phone 8

La qualité de fabrication est très bonne : c’est du haut de gamme et le design est réussi. L’écran de 4,5 pouces, doté de la technologie haute définition PureMotion HD+, fait bel effet.

Le processeur du Lumia 925 est un double cœur cadencé à 1,5 Ghz. La caméra possède un capteur de 8,7 mégapixels. Si c’est ce point qui vous intéresse tout particulièrement, optez pour le dernier Lumia en date, le 1020 prévu pour le 26 juillet 2013. Le Nokia Lumia 1020 est muni d’un capteur de 41 mégapixels et d’une optique Zeiss à six lentilles physiques (7712 x 5360 pixels). Sa fonction de stabilisation mécanique de l’image permet « une clarté de l’image incomparable, même dans des conditions de faible éclairage ». La nouvelle génération de zoom – technologie Over Sampling – et le nouveau flash Xenon renforcent l’effet d’immersion et la qualité de l’image En matière de photographie, le Lumia 1020 sera une référence. Pour la polyvalence, il faudra privilégier le Lumia 925.

Le Nokia Lumia 925 allie beauté, puissance, efficacité !

Le Nokia Lumia 925 allie beauté, puissance, efficacité !

Le Nokia Lumia 925 supporte à la fois la 3G et la 4G. Un des points forts concerne la présence de la technologie NFC et de la charge sans contact. On apprécie également la présence native de Nokia Drive+, un GPS évolué, et de Microsoft Office avec la possibilité d’ouvrir, modifier, consulter des documents Office à l’image de ce qui existe avec l’iPhone sous iCloud.

L’OS est extrêmement fluide, fiable, rapide et ergonomique. L’autonomie n’est pas négligée, elle est de 10h en utilisation.

Le vrai point positif par rapport au Lumia 920 est son poids qui passe de 185 grammes à 139 grammes !

En clair, si vous voulez vous démarquer de ce qui se fait aujourd’hui, optez pour le Nokia Lumia 925 qui est de toute beauté. Pour la photographie, le Nokia Lumia 1020 est un must !

Note : 15/20 

 

N°5 : Sony Xperia Z, l’insubmersible !

Sony propose enfin un smartphone haut de gamme digne de ce nom. Si vous n’êtes pas fan de la marque à la pomme et que les téléphones Samsung vous rebutent, le Xperia Z est fait pour vous !

Le Xperia Z dans toute sa splendeur

Le Xperia Z dans toute sa splendeur

La première chose qui étonne est la qualité de l’écran en Full HD 1080p. Le hic : il garde les traces de doigts (on ne peut pas tout avoir). Le design est sobre et mince avec 7,9 mm d’épaisseur. L’appareil est léger, environ 145 grammes ; c’est un vrai petit bijou. Sony prend un autre chemin stylistique que celui d’Apple en proposant un smartphone rectangulaire sans biseautage, en polycarbonate noir. Les caches fournis avec l’appareil permettent de protéger les connecteurs du mobile pour résister aux jets d’eau, à une immersion temporaire (30 minutes jusqu’à 1 mètre) et à la poussière tandis que l’écran en verre trempé est protégé par un film antibris.

Côté processeur, nous avons une puce ARM quatre coeurs Snapdragon S4 Pro cadencée à 1,5 GHz combinée à un circuit graphique Adreno 320. La mémoire vive affiche 2 Go et on retrouve les habituelles technologies WiFi, Bluetooth 4.0, A-GPS, 4G/LTE et NFC. On note également la présence d’un lecteur de carte microSD pour étendre les capacités de stockage (16 Go de mémoire interne) et d’une batterie de 2330 mAh. Le capteur photo est de très bonne facture et fait 13 mégapixels. Il fait aussi bien que les autres ténors du marché, que ce soit Apple avec son iPhone 5 ou Nokia avec le Lumia 920. Certes, on est encore loin de la qualité des APN, mais c’est suffisant pour faire du 10×15. La vidéo est convenable sans être époustouflante. De ce côté là, c’est un standard sur smartphone.

Le Sony Xperia Z est polyvalent et permet de faire des clichés de qualité

Le Sony Xperia Z est polyvalent et permet de faire des clichés de qualité

La prise en mains est assez facile et ne dépaysera pas les habitués du système Android. Certes, sur certains points comme la téléphonie, les contacts ou la gestion des SMS, Apple a encore un peu d’avance, mais globalement, cela tient la route. La navigation web est particulièrement agréable grâce à la qualité de l’écran et la présence du navigateur Chrome. On se rend compte que 5 pouces, ce n’est pas toujours utile dans la vie quotidienne, mais pour le surfe, c’est assez pertinent. Par contre, il y a encore quelques petits plantages à noter qui, il faut l’espérer, seront corrigés avec les futures mises à jour de l’OS. De plus, le fonctionnement d’Android est un peu moins fluide que sur iOS sur certains points, notamment quand on veut déplacer une app dans un dossier ou quand on veut déverrouiller l’écran.

La batterie de 2 330 mhA  permet au Xperia Z de tenir la distance sauf lorsque l’on utilise le GPS. Globalement, il faut compter une journée d’utilisation avant d’avoir besoin de recharger son appareil.

Le Xperia Z a tout d’un grand smartphone. C’est enfin le téléphone qu’il fallait pour permettre à Sony d’être véritablement crédible sur ce marché haut de gamme. C’est une alternative idéale au Samsung Galaxy S4 et à l’iPhone 5.

Note : 15/20

 

N°4 : Google Nexus 4, le trouble fête !

Le Google Nexus 4 n’est pas second du classement grâce à ses caractéristiques techniques, mais plutôt grâce à un ensemble de paramètres qui en font le smartphone dédié à tout type de public. Il est compétitif techniquement et surtout accessible financièrement. A l’heure de l’essor des forfaits tout illimité à 20 euros sans subvention de téléphone, le Nexus 4 arrive à point nommé.

Le Google Nexus 4 est le smartphone idéal pour les forfait sans mobiles

Le Google Nexus 4 est le smartphone idéal pour les forfait sans mobiles

Le Nexus 4 est pour le moment uniquement proposé en ligne sur le Play Store. C’est enfin un smartphone purement Android dans sa version 4.2.1 Jelly Bean, c’est à dire sans surcouche constructeur comme le Sense de HTC ou le TouchWiz de Samsung.

La finition LG est de qualité et la matière utilisée sur le cadre offre une prise en main solide. L’arrière en verre rend le téléphone un peu glissant, mais c’est un détail. Le design est réussi, chaque chose est sobrement à sa place. La dalle de l’écran est une True IPS+ de 4,7 pouces et d’une définition de 768 x 1280 pixels. Le processeur est un Qualcomm Snapdragon S4 Pro de référence APQ8064 sur quatre coeurs « Krait » cadencés à 1,5 GHz et accompagné de 2 Go de RAM. Le circuit graphique est confié à l’Adreno 320 et la partie radio intégrée propose le support du DC-HSPA, aussi connu sous le nom de Dual Carrier pour atteindre les 42 Mb/s en Download. L’appareil photo de 8 millions de pixels est capable de filmer en 1080p à 30 images/seconde, accompagné d’un flash LED. Les jeux sont fluides à l’utilisation. En clair, c’est un concentré de technologie !

Le Google Nexus est sans aucun doute le meilleur rapport qualité / prix du marché !

Le Google Nexus est sans aucun doute le meilleur rapport qualité / prix du marché !

Certes, la peur de se retrouver avec un téléphone déjà obsolète est réelle car la concurrence est rude et les autres smartphones restent quand même de vraies bêtes de course. Cependant, le Nexus 4 est proposé à un prix défiant toute concurrence : autour de 350 euros pour la version 16Go. Avec un tel prix, il n’y a pas à hésiter.

Pour ceux qui veulent un smartphone pas cher est très performant, le Nexus 4 est donc fait pour vous. Pour les patients, attendez la version 5 du nom proposée en octobre 2013.

Note : 16/20

 

N°3 : iPhone 5, en attendant le 5S ou le 6 !

L’iPhone 5 est un bel objet, mais ce n’est pas ce qui s’est fait de mieux historiquement chez Apple. Il n’a pas su apporter les évolutions suffisantes pour se passer de son iPhone 4 ou 4S. La marque à la pomme a clairement été en manque d’idées : s’il s’avère que c’est un très bon téléphone, les évolutions constatées sont bien trop maigres pour en faire le smartphone de l’année 2013. Il va falloir attendre le prochain modèle prévu pour l’automne 2013.

L'iPhone 5 est le plus beau smartphone du marché. Dommage qu'il ne soit pas aussi complet que ses concurrents directs.

L’iPhone 5 est le plus beau smartphone du marché. Dommage qu’il ne soit pas aussi complet que ses concurrents directs.

Niveau rapidité et fluidité, il n’y a rien à redire : le processeur A6 est compétent et puissant et la puce graphique est de haut niveau. L’iPhone 5 détient une connectivité plus rapide que ses prédécesseurs : il prend en charge la HSPA+ (21 Mbit/s) et la DC-HSPA (42 Mbit/s) très présente dans les grandes villes. La 3G est très efficace, mais pas de 4G au menu. C’est rédhibitoire à ce niveau ! Pour les fans d’Apple, il faudra donc attendre le 5S ou le 6, prévu pour l’automne 2013.

Le format de l’iPhone 5 est plus rectangulaire, plus grand avec un format de 3,7 pouces. Certains diront que c’est moins ergonomique, d’autres adoreront. Honnêtement, je dirai que cela n’est ni un avantage, ni un inconvénient. C’est un risque de ne pas avoir privilégié le format 4,5 pouces, plus standard. Pour le format portrait, c’est intéressant, mais pour le format paysage, ce n’est pas l’idéal : rédiger de longs mails ou surfer sur des pages lourdes dans cette orientation est nettement moins pratique que sur le 4S. C’est très certainement une incitation à l’achat pour l’iPad, au moins l’iPad Mini, qui offre un confort de lecture nettement meilleur. Face à la taille de l’écran impressionnante du Samsung Galaxy S4, l’iPhone 5 est un peu tristounet. Pour ce qui est de la qualité, le téléphone d’Apple est nettement en tête grâce à son Retina. Difficile de faire un choix à ce niveau tant les avantages peuvent aussi être des inconvénients. Ce qui est sûr, c’est que le prochain iPhone gardera le même format que la version 5 du nom.

L'iPhone 5S ou 6 sortira dans quelques semaines. La version 5 peut être une belle alternative à moindre coût.

L’iPhone 5S ou 6 sortira dans quelques semaines. La version 5 peut être une belle alternative à moindre coût.

L’iPhone 5 est plus léger grâce à l’absence du verre au profit de l’aluminium. C’est une qualité, mais aussi un défaut car le verre du 4S était moins fragile et provoquait très peu de rayures. Avec le 5, attendez-vous à ce qu’il soit assez vite abimé si vous ne lui mettez pas de housse. Ceci dit, ce sera toujours mieux que le plastique proposé par la plupart des autres fabricants, et notamment Samsung.

Globalement, pas trop de changement à part la taille de l’écran et un poids plus léger par rapport à ses prédécesseurs. Il faudra sans aucun doute attendre la sortie du prochain smartphone d’Apple à l’automne 2013 pour détenir un téléphone plus complet et donc digne de ce nom. Pour ceux qui n’ont pas encore de smartphone, l’iPhone 5 est néanmoins une valeur sûre, à condition de vouloir mettre le prix !

Note 16,5/20

 

N°2 : HTC One, le combattant !

Le HTC One est un bel objet en alu brossé. Ses dimensions sont de 137.4 x 68.2 x 9.3 mm pour un poids de 143 grammes, tournant sous Android Jelly Bean avec la surcouche Sense propre aux HTC. Sense est certainement l’une des meilleures surcouches proposées actuellement sous Android. Un aspect négligé par Apple, mais astucieusement pensé par HTC est la présence de deux hauts parleurs stéréo avec amplificateur dédié qui permettent de lire du contenu multimédia en stéréo via la technologie HTC BoomSound. C’est un très bon point car cela permet de regarder une vidéo ou écouter une musique avec une bonne qualité, et ce, sans écouteurs ou enceintes externes. Idem pour l’enregistrement où l’on retrouve à la face arrière deux microphones pour enregistrer du son en stéréo. Sur ce point, le HTC One fait bien mieux que le Xperia Z (un peu moins bien que le Lumia 920).

Le HTC One allie l'esthétique à l'efficacité !

Le HTC One allie l’esthétique à l’efficacité !

L’écran Full HD de 4,7 pouces offre une résolution de 468 ppi, impressionnant. Le HTC One se compose d’un processeur quadruple-coeur Qualcomm Snapdragon 600 cadencé à 1.7 GHz, de 2 Go de mémoire vive, de 32 ou 64 Go de stockage (sans le support de la carte microSD), d’une batterie de 2300 mAh, du Bluetooth 4.0, du WiFi a/b/g/n/ac et de la 4G LTE.

Ce qui est particulièrement appréciable est la LED de notification et la caméra frontale de 2.1 mégapixels sur la façade haute. L’appareil photo se compose d’un objectif grand-angle de 28mm à ouverture f/2.0 avec stabilisateur optique d’image de bonne facture. Ne vous détrompez pas : il ne fait que 4 mégapixels mais a tout d’un appareil photo digne des autres smartphones.

Les applications installées de base sont pertinentes : l’application Notes permet de stocker ses textes, images, son ou vidéos dans le nuage avec Evernote. L’application Tâches nous donne la possibilité de gérer ses listes de choses à faire synchronisables via son compte Google ou Microsoft Exchange ActiveSync. Sont également présentes de base la météo, le dictaphone, et une app nommée « Conseils et Aide » pour aider et guider l’utilisateur débutant à travers plusieurs vidéos et tutoriels simples (il fallait y penser). Le navigateur de base fonctionne bien et est compatible avec Flash lorsque l’on active la fonctionnalité.

Le HTC One fait sans conteste partie du gratin des meilleurs smartphones 2013. Un très bon choix !

Le HTC One fait sans conteste partie du gratin des meilleurs smartphones 2013. Un très bon choix !

Ce qui est déroutant est l’absence de bouton pour le menu : il faut appuyer rapidement deux fois sur le bouton Accueil pour afficher le multitâche, HTC aurait pu faire mieux.

En autonomie, le HTC One tient aisément la journée en utilisation normale grâce à l’économiseur d’énergie et le mode veille intégrés.

Le HTC One fait incontestablement partie du top 5 des meilleurs smartphones du moment. Le design efficace, les finitions, la qualité des composants, la polyvalence et la qualité du rendu audio et vidéo en font un incontournable.

Note 17/20


N°1 : Samsung Galaxy S4, le brillant leader !

Samsung tenait en main sa référence avec le Galaxy S3. La firme coréenne a donc joué la stabilité en proposant une simple évolution de son système sur le Galaxy S4. Néanmoins, il s’agit d’évolutions de taille qui en font le meilleur appareil sous Android et sans aucun doute le meilleur smartphone de 2013.

Le Samsung Galaxy S4 est le meilleur smartphone du marché en 2013 !

Le Samsung Galaxy S4 est le meilleur smartphone du marché en 2013 !

Concernant le design, Samsung a joué la sécurité en reprenant celui du Galaxy S3. Autant j’apprécie particulièrement la face avant, autant la face arrière ne fait, selon moi, pas très sérieux avec cette matière plastique indigne d’un tel appareil. L’aspect plastique ne fait pas sérieux par rapport à la tendance pour l’alu. Ce qui épate est surtout l’écran 1080p qui prend une part encore plus grande de la façade avant. On ne peut que se féliciter du fait que Samsung ait réussi à rendre son appareil plus petit, tout en agrandissant la taille de l’écran en le passant de 4,8 à 5 pouces. C’est grand, pas du tout ergonomique, mais tellement époustouflant. La taille de l’écran est agréable et n’est finalement pas aussi gênante dans la prise en main que le Galaxy Note. On en a plein les yeux. La luminosité est parfaite et la possibilité d’ajuster les teintes selon ses préférences est fort agréable. Par contre, si les couleurs impressionnent, elles ne sont pas naturelles, elles dénaturent les images. Pour avoir une qualité des couleurs parfaites, l’iPhone est le mieux positionné (à condition de ne pas détenir un modèle iPhone avec un écran jauni dû à un changement de constructeur).

Le processeur est un Qualcomm Snapdragon 1.9Ghz quadcore, avec 2 Go de mémoire, 16/32/64 Go de mémoire interne + MicroSD, et l’OS Android 4.2 Jelly Bean. Au niveau des connexions et capteurs, le Samsung Galaxy S4 se compose de tous les composants nécessaires : le HSPA+ jusqu’à 42.2mbps, la LTE jusqu’à 100mbps, le WiFi a/b/g/n/ac, le Bluetooth 4.0 avec A2DP, NFC et même de l’infrarouge ! C’est l’un des appareils les plus complets à ce jour en ce qui concerne les connexions réseau. La technologie est au top, une vraie bête de course. Pour l’instant, en 2013, on ne fait pas mieux.

Côté OS et avec la surcouche TouchWizz, il n’y a pas beaucoup de changements par rapport au S3 ou au Note 2, si ce n’est la possibilité de personnaliser les raccourcis dans la barre de notifications. Le Galaxy S4 propose quelques gadgets utiles et innovants : la fonction utilisant les yeux permet à l’appareil de mettre en pause une vidéo lorsque son utilisateur ne regarde plus l’écran. Il y a également une fonction de traduction instantanée vocale ou écrite, un mini coach sportif et la possibilité d’utiliser les deux caméras en même temps afin d’intégrer le visage du photographe dans la photo prise. Certains diront que Samsung fait dans la surenchère de technologie, ils n’auront pas tort, surtout que concrètement, dans les usages, ces nouvelles fonctionnalités ne servent pas à grand chose. Mais pour un geek passionné d’innovations technologiques, c’est appréciable et utile ! J’aurai aimé avoir en plus la radio FM, dommage.

Le Samsung Galaxy S3 est le smartphone plus polyvalent et le plus fonctionnel en 2013 !

Le Samsung Galaxy S3 est le smartphone plus polyvalent et le plus fonctionnel en 2013 !

En multimédia, le Samsung lit tout sans avoir besoin d’applications tierces. C’est top pour le MKV notamment. La qualité des photos est très bonne, pas au niveau du Lumia 920, ni de l’iPhone 5, mais cela reste très convenable.

L’autonomie est, comme les autres appareils, d’une journée en utilisation normale.

Pour conclure, le Samsung Galaxy S4 figure logiquement en tête de ce classement tant il est polyvalent, compétitif niveau qualité / prix et puissant. C’est un excellent appareil avec une multitude de fonctions. Certes, elles ne sont pas toutes nouvelles, elles ont été parfois vues par le passé chez certains concurrents, mais Samsung a eu l’intelligence de toutes les intégrer dans un seul appareil. Ce n’est donc pas un téléphone révolutionnaire, mais il est extrêmement complet. C’est le vrai concurrent à l’iPhone 5. Samsung propose l’un des meilleurs appareils disponibles actuellement sur le marché. Par contre, il faut être honnête : si vous disposez déjà d’un Galaxy S3 ou d’un Galaxy Note 2, il n’est pas pertinent de remplacer votre appareil par le Galaxy S4 tant les évolutions sont mineures par rapport au coût que cela représente.

Note 18/20

7 commentaires

  1. Je trouve ce test trés pertinent, mais malheureusement encore une fois aucun test concernant la qualité des antennes en fonction des différents opérateurs alors qu’à la base c’est un téléphone !!!

    Je dis çà car mon premier smartphone était un HTC desire (le premier nommé également bravo il me semble) et tout me semblait correct à l’époque à part l’antenne qui était vraiment de très mauvaise qualité, ce qui fait que la réception chez moi était trés difficile (avec orange) pourtant celui de mon mari (un vieux Motorola à clapet RAZR) passait lui trés bien.

    Je me suis donc tournée vers une autre marque : WIKO modèle :Cink Peax à cause de ce problème, et lui passe vraiment bien alors que je l’ai payé bien moins cher qu’un HTC !

    Alors à quand les test sur les antennes des smartphones ??? c’est quand même le point le plus important pour un téléphone !!!

  2. La première photo du xperia Z est en fait une photo de l’xperia SP. Le Z n’a pas la barre translucide en plexi à la base du téléphone. Quelle erreur !

  3. Votre commentaire, bien qu’ancien à ce jour était très pertinent selon moi. cependant je pense que le galaxy S4 devait être 2ème et le HTC One 1er, car on parle bien des Smartphones premiums! Qui dit premium parle d’abord de finition et là HTC est ce qu’il y a de mieux. De deux l’innovation, là encore HTC a fait plus fort que Samsung. Enfin comment avoir un smartphone sans radio FM? Là HTC gagne encore. Et comme 1octet de plus ou de moins, un pixel de plus ou de moins, seule la fiabilité peut encore influencer le choix. Compte tenu de tous ces éléments, on comprend pourquoi les instituts européens ont élus HTC One N.1 mondial pour 2013/2014.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

code

Revenir en haut de la page